LES MOTS INTERROGATIFS ESPAGNOLS

 

 

 

Les questions qui demandent des informations précises sont introduites par des mots interrogatifs, qui peuvent être adjectifs, pronoms ou adverbes.

Ces mots interrogatifs sont toujours placés en début de phrase et sont toujours accentués :

quién (qui),
 qué (Que, quoi, quels, quelles),
cuál(es) (quel(s), quelle(s), lequel, lesquels, laquelle, lesquelles)
cuánto(s), cuántas(s) (combien)
dónde (où)
cuándo (quand)
cómo (comment)

 

QUIÉN

C’est un pronom qui ne s’utilise que pour les personnes. Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il remplace.

¿Quién ha telefoneado?
Qui a téléphoné ?

¿Quiénes son tus actores favoritos?
Qui sont tes acteurs préférés ?

 

QUÉ

Il s’emploie pour interroger sur une chose concrète ou abstraite. Il est toujours invariable.

¿Qué has comprado ?
Qu’as-tu acheté ?

¿Qué ha pasado ?
Que s’est-il passé ?

Devant un nom, il est déterminant et se traduit par quel(s), quelle(s). Il s’utilise pour les objets et pour les personnes.

¿Qué postre quieres ?
Quel dessert veux-tu ?

¿Qué profesores irán a la reunión?
Quels professeurs iront à la réunion ?

 

CUÁL

Cuál est un pronom qui s’utilise pour des objets ou des personnes, pour sélectionner ou identifier une quantité dans un groupe. Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il représente.

¿Cuáles son tus comidas preferidas?
Quels sont des plats préférés ?

 

CUÁNTO

Il s’emploie pour interroger sur une quantité et peut être déterminant, pronom ou adverbe.

S’il est déterminant, il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il précède :

¿Cuántos cuadernos tienes ?
Combien de cahiers as-tu ?

S’il est pronom, il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il représente :

Solo queda un bombón… ¿Cuántos había en la caja?
Il ne reste qu’un chocolat… Combien y en avait-il dans la boîte ?

S’il est adverbe, il est invariable.

¿Cuánto te han costado estas flores?
Combien t’ont coûté ces fleurs ?

 

CÓMO, CUÁNDO, DÓNDE

Tous les trois sont des adverbes et donc sont invariables.

Cómo s’utilise pour interroger sur la manière :

¿Cómo te llamas ?
Comment t’appelles-tu ?

Cuándo s’utilise pour interroger sur le temps :

¿Cuándo has visto a María?
Quand as-tu vu Marie ?

Dónde sert à interroger sur le lieu :

¿Dónde están tus amigos ?
Où sont tes amis ?

 

 VOIR : L’INTERROGATION EN ESPAGNOL

 

L’INTERROGATION EN ESPAGNOL

 

 

 

 

La forme interrogative exprime une demande qui attend une réponse.

En espagnol, comme en français, il existe plusieurs types d’interrogation.

 

L’INTERROGATION DIRECTE

Les phrases interrogatives fermées (frases interrogativas totales o cerradas)

Ce sont celles qui ne sont pas introduites par un mot interrogatif et dont la réponse est o no.

L’ordre des mots est verbe + sujet si ce dernier est exprimé, mais il peut varier.

¿Ha llegado María ?
Marie est-elle arrivée ?

¿Pablo vendrá mañana ?
Est-ce que Paul viendra demain ?

¿Hace frío hoy ?
Est-ce qu’il fait froid aujourd’hui ?

¿Vienes ?
Tu viens ?

La forme interrogative se reconnait oralement par l’intonation et â l’écrit par un point d’interrogation inversé au début de la phrase et un point d’interrogation à l’endroit à la fin de la phrase.

 

Les phrases interrogatives ouvertes (frases interrogativas parciales o abiertas)

Ce sont celles qui sont introduites par un mot interrogatif qui peut être un adjectif, un adverbe ou un pronom : ¿qué ? ¿quién ? ¿cuándo ? ¿cómo ?…

Dans ce cas, l’inversion du sujet est obligatoire.

¿Cómo te llamas ?
Comment t’appelles-tu ?

¿Quién es tu profesor de español?
Qui est ton professeur d’espagnol ?

¿Cuándo te vas de vacaciones?
Quand pars-tu en vacances ?

¿Cuántos libros has comprado?
Combien de livres as-tu achetés ?

Ces questions sollicitent une information plus complète et ne peuvent être répondues par si o no.

 

L’INTERROGATION INDIRECTE

Les phrases interrogatives indirectes

Elles sont souvent introduites par la conjonction si ou par un mot interrogatif et précédées de verbes comme preguntar(se), saber, decir…

 Preguntó quién había telefoneado.
Il a demandé qui avait téléphoné.

No sé si Pedro vendrá mañana.
Je ne sais pas si Pierre viendra demain.

 

VOIR : LA PHRASE NÉGATIVE EN ESPAGNOL

 

 

VERBES À CONSTRUCTION PARTICULIÈRE

 

 

 

En espagnol, certains verbes ont une construction particulière. C’est le cas par exemple du verbe gustar.

Me gusta el chocolate.
J’aime le chocolat. (le chocolat me plait)

Alors qu’en français, le sujet est je et le complément (COD) est chocolat, en espagnol chocolate est le sujet du verbe gustar et le pronom me est le complément (COI).

Nos gusta ir a la playa.
Nous aimons aller à la plage.
Le verbe ir est le sujet et nos est le complément.

Dans ces constructions, le sujet est placé après le verbe.

Il y a plusieurs verbes en espagnol et de nombreuses expressions avec dar, qui se construisent ainsi, par exemple :

doler   avoir mal
apetecer   avoir envie
costar   avoir du mal
parecer   sembler
alegrar  réjouir
entristecer   attrister
dar gusto   avoir plaisir
dar miedo   avoir peur
dar vergüenza   avoir honte …

Tous ces verbes et ces expressions expriment une sensation, un sentiment ou une opinion et ces constructions sont très employées en espagnol :

Me alegra verte después de tanto tiempo.
Je me réjouis de te voir après tant de temps.

Me duelen los pies de tanto andar.
J’ai mal aux pieds à force de marcher autant.

Nos dan miedo las arañas.
Nous avons peur des araignées. (les araignées nous font peur).

¿Les apetece un aperitivo antes de comer?
Avez-vous envie d’un apéritif avant de manger ?

Le da vergüenza hablar en público.
Il a honte de parler en public.

Nos dan pena ver estos perros abandonados.
Nous avons de la peine de voir ces chiens abandonnés.

¿Qué te parece este nuevo proyecto?
Que penses-tu de ce nouveau projet ?

 

VOIR : LE VERBE GUSTAR EN ESPAGNOL

 

 

 

 

 

TRADUIRE « JAMAIS » EN ESPAGNOL

 

Jamais se traduit en espagnol par nunca ou par jamás .

Jamás a un sens plus emphatique que nunca.

On n’utilise pas la négation no , si nunca o jamás se trouvent devant le verbe.

Nunca he ido a Palma de Mallorca.
No he ido nunca a Palma de Mallorca.
Je ne suis jamais allé à Palma de Majorque.

Jamás volveré a este hotel.
No volveré jamás a este hotel.
Je ne retournerai jamais à cet hôtel.

Les deux adverbes nunca et jamás s’utilisent parfois ensemble pour donner plus d’emphase.

Nunca jamás se supo de aquel famoso amigo de Pablo.
On n’a plus jamais eu de nouvelles de ce fameux ami de Paul.

 Jamais ne se traduit pas toujours par nunca ou jamás.

 Lorsque jamais a le sens de déjà, dans une phrase interrogative, on utilise alguna vez, ya :

¿Has visto alguna vez un paisaje tan bonito?
As-tu jamais vu un paysage aussi joli ?


Si jamais
se traduit par si acaso, si algún día ou par como + subjonctif :

Si acaso ves a Pablo, dile que la reunión tendrá lugar a las cinco.
Si jamais tu vois Paul, dis-lui que la réunion aura lieu à cinq heures.

Si algún día vas a Perú, no dejes de visitar el Machu Picchu.
Si jamais tu vas au Pérou, ne manque pas de visiter le Machu Picchu.

Como encuentre al que ha tirado las piedras, le pongo un castigo que no olvidará.
Si jamais je trouve celui qui a jeté les pierres, je lui donne une  punition qu’il n’oubliera pas.

 

Jamais de la vie se traduit par en la vida, nunca jamás

Miguel no ha fumado en su vida.
Miguel n’a jamais fumé de sa vie.

Nunca jamás habría podido imaginar una cosa así.
Jamais de ma vie, j’aurais pu imaginer une telle chose.

 

 VoirCOMMENT TRADUIRE PEUT-ÊTRE EN ESPAGNOL

LE VERBE « SOLER » EN ESPAGNOL

 

 

 

Le verbe soler exprime une action qui se produit habituellement. Il s’utilise beaucoup en espagnol et se traduit en français par « avoir l’habitude de ».

Me suelo levantar todos los días a las ocho de la mañana.
J’ai l’habitude de me lever tous les jours à huit heures du matin.

C’est un verbe irrégulier et défectif, qui n’admet pas de temps composés.

Il se conjugue au présent et à l’imparfait de l’indicatif et du subjonctif.

Au présent, il y a une diphtongue aux trois personnes du singulier et à la troisième personne du pluriel : le o se transforme en ue

Indicatif
Présent :
Suelo, sueles, suele solemos, solemos, soléis, suelen
Imparfait :
Solía, solías, solía, solíamos, solíais, solían

Subjonctif
Présent :
suela, suelas, suela, solamos, soláis, suelan
Imparfait :
Soliera, solieras, soliera, soliéramos, solierais, solieran
Soliese, solieses, soliese, soliésemos, solieseis, soliesen

Le verbe soler est toujours suivi d’un infinitif.

Pablo suele pasar los veranos en casa de sus abuelos.
Paul a l’habitude de passer ses vacances chez ses grands-parents.

Suelo ir a la piscina todos los días después del trabajo.
J’ai l’habitude d’aller à la piscine tous les jours après le travail.

Cuando vivíamos en Madrid, solíamos ir de tapas los sábados.
Quand nous vivions à Madrid, nous allions manger des tapas tous les samedis.

En abril, suele llover a menudo.
En général, il pleut souvent en avril.

Le verbe acostumbrar est synonyme de soler. Il peut être transitif ou intransitif.

María acostumbraba a visitar a sus padres los sábados.
María acostumbraba visitar a sus padres los sábados.
María solía visitar a sus padres los sábados.
Marie avait l’habitude de rendre visite à ses parents le samedi.

Acostumbrarse = s’habituer
Miguel se acostumbró a vivir en Londres.
Michel s’est habitué à vivre à Londres.

 

Voir aussi : LESVERBES IRRÉGULIERS ESPAGNOLS

LES VERBES IMPERSONNELS EN ESPAGNOL

 

 

 

 

Les verbes impersonnels sont des verbes qui ne se conjuguent qu’à la troisième personne du singulier.

 

VERBES IMPERSONNELS

Certains verbes sont toujours impersonnels. Ce sont des verbes qui se rapportent aux phénomènes atmosphériques :

llover    pleuvoir
nevar   neiger
helar     geler
granizar   grêler
lloviznar   bruiner
tronar   tonner
amanecer   faire jour
anochecer   faire nuit
escampar   cesser de pleuvoir

 En esta región, llueve mucho.
Dans cette région, il pleut beaucoup.

 Está nevando desde ayer.
Il neige depuis hier.

 On peut toutefois les trouver à la troisième personne du pluriel dans certaines expressions ou s’ils sont pris au sens figuré.

Llueven chuzos de punta. (chuzos = bâtons, piques)
Il pleut des cordes.


Empezó a buscar un empleo anteayer y ya le llueven ofertas de trabajo.
Il a commencé à chercher du travail avant-hier et déjà les offres de travail pleuvent sur lui.

 

VERBES EMPLOYÉS À LA FORME IMPERSONNELLE

 Certains verbes qui ne sont pas impersonnels peuvent être utilisés à la forme impersonnelle. Ils s’emploient pour exprimer une opinion.

Voici les plus utilisés :

ser   être
haber    avoir
bastar   suffire
caber   être posible
constar   apparaitre
importar   importer
tratarse   sagir

 Es verdad que Pedro ha sido muy valiente.
Il est vrai que Pierre a été très courageux.

 Basta con rellenar este formulario para inscribirse.
Il suffit de remplir ce formulaire pour s’inscrire.

 

FORMES IMPERSONNELLES FRANÇAISES ET LEUR TRADUCTION EN ESPAGNOL

 Certaines formes impersonnelles en français ne se construisent pas de la même façon en espagnol.

En espagnol, le verbe s’accorde avec le substantif qui est sujet alors qu’en français le substantif est COD.

Faltan dos días para tu cumpleaños.    (días est sujet de faltan)
Il manque deux jours pour ton anniversaire. (jours est COD de manque)

 Han ocurrido muchas cosas desde que te marchaste,
Il s’est passé beaucoup de choses depuis que tu es parti.

 voir : LE CLIMAT EN ESPAGNOL

 

LES ADVERBES DE MANIÈRE EN ESPAGNOL

 

 

Les adverbes sont des mots invariables qui modifient le sens des verbes, des adjectifs ou d’autres adverbes.

Les adverbes de manière indiquent comment se déroule une action.

 

LES FORMES SIMPLES DES ADVERBES DE MANIÈRE

Voici les adverbes de manière les plus courants en espagnol :

Me ha dicho que no lo hizo adrede.
Il m’a dit qu’il ne l’a pas fait exprès.

Esta mañana nos hemos levantado todos a las siete, incluso María.
Ce matin nous nous sommes tous levés à sept heures, même Marie.

Yo también me voy de vacaciones mañana.
Moi aussi je pars en vacances demain.

 

LES LOCUTIONS ADVERBIALES

Ce sont des groupes de mots qui ont la même valeur qu’un adverbe.

En voici quelques exemples de locutions adverbiales de manière :

Hemos tenido que volver a casa a la carrera por la tormenta.
Nous avons dû rentrer à la maison à toute vitesse à cause de l’orage.

El niño se sabe de memoria  todas las tablas de multiplicar.
Le petit garçon sait par cœur les tables de multiplication .

Obedeció a sus padres a regañadientes.
Il a obéi à ses parents à contre-cœur.

Me he encontrado por casualidad  con Pablo en la calle.
J’ai rencontré Paul par hasard la rue .

 

LES ADVERBES EN -MENTE

Comme en français, ce sont des adverbes de manière formés à partir d’adjectifs qualificatifs au féminin singulier auxquels on ajoute -mente :

masc.     fem.            adverbe
lento → lenta → lentamente
claro → clara → claramente
lógico → lógica → lógicamente
breve → breve → brevemente
útil → útil → útilmente

 

Certains adjectifs sont utilisés comme adverbe. Ils sont toujours au masculin singulier :

directo (directe), elegante (élégant), bajo (bas), justo (juste), claro(clair), fuerte (fort), raro (rare)…

Cuando sale del trabajo, Pablo va directo al gimnasio.
Quand il sort du travail, Paul va directement au gymnase.

María habla bajo para no despertar a los niños.
Marie parle bas pour ne pas réveiller les enfants.

Voir : LES ADVERBES DE LIEU EN ESPAGNOL

LA PHRASE NÉGATIVE EN ESPAGNOL

 

 

 

L’ADVERBE “NO”

L’adverbe no, qui correspond à ne…pas en français, exprime la forme négative.

No est toujours placé devant le verbe ou devant l’auxiliaire s’il s’agit d’un temps composé.

Pablo no habla inglés.
Paul ne parle pas anglais.

Tus amigos no viven en Madrid.
Tes amis ne vivent pas à Madrid.

Lors d’une réponse négative à une question, il y a deux no ; le premier correspond à non et le second à ne…pas.

¿Es María española? – No, no es española.
María est-elle espagnole ? – Non, elle n’est pas espagnole.

 

 

LE RENFORCEMENT DE LA NÉGATION

Certains mots à valeur négative peuvent être utilisés pour renforcer la négation : nada (rien), nadie (personne), nunca (jamais),  jamás (jamais), ninguno (aucun) tampoco (non plus)…

Dans ce cas, il y a deux possibilités :

No se place devant le verbe et le mot à sens négatif se trouve obligatoirement près le verbe :

María no me ha dicho nada.
Marie ne m’a rien dit.

No ha venido ninguno de tus amigos.
Aucun de tes amis n’est venu.

No había visto nunca un lugar tan bonito.
Je n’avais jamais vu un endroit aussi joli.

No fuimos tampoco al cine.
Nous ne sommes pas allés non plus au cinéma.

 

Le mot à sens négatif se trouve devant le verbe et l’adverbe no est supprimé :

Nada le da miedo.
Rien ne lui fait peur.

Ninguno de los alumnos ha entendido la lección de hoy.
Aucun des élèves n’a compris la leçon d’aujourd’hui.

Nadie ha ido al colegio hoy.
Personne n’est allé à l’école aujourd’hui.

Nunca volveré a este restaurante.
Jamais je ne reviendrai dans ce restaurant.

Tampoco lloverá mañana.
Il ne pleuvra pas demain non plus.

 

LE CALCUL EN ESPAGNOL

 

 

 

SUMAR  (additionner)

3 + 7 = 10
Tres más siete igual a diez
Tres y siete son diez

 

RESTAR (soustraire)

9 – 6 = 3
Nueve menos seis igual a tres
Nueve menos seis son tres

 

MULTIPLICAR  (multiplier)

4 x 5 = 20
Cuatro por cinco igual a veinte
Cuatro por cinco son veinte

Tabla de multiplicar (table de multiplication) :
1×2 =2   una por dos, dos (une fois deux, deux)
2×2 = 2   dos por dos, cuatro (deux fois deux, deux)
3×2 = 6   tres por dos, seis (trois fois deux six)  …

 

DIVIDIR (diviser)

18 : 3 = seis
Dieciocho entre tres igual a seis
Dieciocho dividido por/entre tres son seis

 

LA POTENCIA  (la puissance)

52   cinco elevado al cuadrado    (cinq puissance deux)

43   cuatro elevado al cubo    (quatre puissance trois)

64   seis elevado al cuarto   (six puissance quatre)

 

LAS FRACCIONES  (les fracciones)

Si le dénominateur est inférieur à 11, on utilise l’ordinal.

1/2  un medio (un demi)
1/3  un tercio  (un tiers)
3/4   tres cuartos  (trois quarts)

Si le dénominateur est égal ou supérieur à 11, on utilise le cardinal auquel on ajoute le suffixe -avos.

1/11    un onceavo  (un onzième)
3/12    tres doceavos  (trois douzièmes)
4/17     cuatro diecisieteavos (quatre dix-septièmes)

 

EL PORCENTAJE   (le pourcentage)

Le pourcentage précis est précédé de l’article défini el

El quince por ciento de los alumnos lleva gafas.
quinze pour cent des élèves porte des lunettes.

Le pourcentage approximatif est précédé de l’article indéfini un.

Un veinte por ciento de la población prefiere veranear en el extranjero.
Un vingt pour cent de la population préfère passer les vacances d’été à l’étranger.

 

Voir :
LES ADJECTIFS NUMÉRAUX EN ESPAGNOL
 LES NUMÉROS ORDINAUX EN ESPAGNOL

 

 

             

TRADUCTION DE DEVENIR EN ESPAGNOL

 

 

 

Bien que le verbe “devenir” existe en espagnol, il ne s’utilise que dans certains contextes, mais pas dans le langage courant.

Il y a plusieurs façons de traduire le verbe « devenir » français en fonction du sens de la phrase.

Voici quelques exemples des verbes les plus utilisés :

 

Poner + adjectif  (transformation accidentelle ou passagère)
Cuando ha oído la noticia, se ha puesto triste.
Quand il a entendu la nouvelle, il est devenu triste.

Volver(se) + adjectif  (transformation soudaine)
Se volvió loca de alegría al enterarse de la buena noticia.
Elle est devenue folle de joie quand elle a appris la bonne nouvelle.

Volver(se) + nom  (transformation importante)
Pablo ha cambiado mucho, se ha vuelto otro hombre.
Paul a beaucoup changé, il est devenu un autre homme.

Hacerse + adjectif  (transformation essentielle)
La reunión ha sido tan larga que se ha hecho pesado.
La réunion a été si longue qu’elle est devenue ennuyeuse.

Hacerse + nom (transformation essentielle)
Pedro quiere hacerse médico.
Pierre veut devenir médecin.

Quedarse + adjectivo (transformation involontaire)
Después de su enfermedad, Luis se quedó calvo.
Après sa maladie, Louis est devenu chauve.

Llegar a ser + nom  (transformation volontaire)
Con tanto empeño, seguro que llegará a ser el director de la empresa.
Avec une telle tenacité, il deviendra surement le directeur de l’entreprise.

Convertirse en + nom  (transformation irreversible)
Por fin sus sueños se han convertido en realidad.
Enfin ses rêves sont devenus réalité.

¿Qué es de… ?  (pour demander des nouvelles d’une ou de plusieurs personnes)
¿Qué es de María ?
Que devient Marie ?
¿Qué es de tus amigos de Madrid?
Que deviennent tes amis de Madrid?
¿Qué es de tu vida?
Que deviens-tu ?