LE PASSÉ SIMPLE EN ESPAGNOL

 

 

 

Cine Capitol – Madrid – foto Edescas2 – wikipedia

 

Contrairement au français où il est employé surtout en littérature, le passé simple, « el pretérito perfecto simple o pretérito indefinido », s’utilise en espagnol dans la langue quotidienne.

Ayer fuimos al cine.    Passé simple
Hier, nous sommes allés au cinéma.   Passé composé

 

VERBES RÉGULIERS

 

FORMATION DU PASSÉ SIMPLE

Pour les verbes en -ar :
radical du verbe + -é / -aste / -ó / -amos / -asteis / -aron

Pour les verbes en -er et -ir :
Radical du verbe + -í / -iste / -ió / -imos / -isteis / -ieron

 

CANTAR COMER SUBIR
canté
cantaste
cantó
cantamos
cantaste
cantaron
comí
comiste
comió
comimos
comisteis
comieron
subí
subiste
subió
subimos
subisteis
subieron

La première personne du pluriel du passé simple des verbes en -ar et en -ir, a la même forme qu’au présent de l’indicatif :
cantamos  = nous chantons (présent de l’indicatif), mais aussi nous chantâmes (passé simple de l’indicatif)

Elle est différente pour les verbes en -er :
comemos  = nous mangeons (présent de l’indicatif)
comimos  = nous mangeâmes (passé simple de l’indicatif) 

Les accents ont aussi une grande importance car ils permettent de distinguer le temps, la personne ou le mode du verbe :
cante = première et troisième personne  du singulier du présent du subjonctif .
canté = première personne du singulier du passé simple
canto = première personne du singulier du présent de l’indicatif.
cantó = troisième personne du singulier du passé simple.

 

VERBES IRRÉGULIERS

 

Le participe passé a de nombreuses irrégularités qui ne suivent aucune règle. En voici quelques exemples :

Le participe passé irrégulier peut présenter :

des changements de conjugaison ;
dar (donner) : di, diste, dio, dimos, disteis, dieron (di et dio n’ont pas d’accent)
Les verbes irréguliers n’ont pas d’accent au passé simple.

des changements de radical ;
ser (être) : fui, fuiste, fue, fuimos, fuisteis, fueron
ir (aller) : : fui, fuiste, fue, fuimos, fuisteis, fueron

ser et ir ont la même conjugaison au passé simple.

des changements de radical et de conjugaison ;
decir (dire) : dije, dijiste, dijo, dijimos, dijisteis, dijeron
andar (marcher) : anduve, anduviste, anduvo, anduvimos, anduvisteis, anduvieron
saber (savoir) : supe, supiste, supo, supimos, supisteis, supieron
querer (vouloir) : quise, quisiste, quiso, quisimos, quisisteis, quisieron
traer (apporter) : traje, trajiste, trajo, trajimos, trajisteis, trajeron
traducir (traduire) : traduje, tradujiste, tradujo, tradujimos, tradujisteis, tradujeron

 

LES VERBES PRONOMINAUX EN ESPAGNOL

 

 

En espagnol, comme en français, les verbes pronominaux se construisent avec un pronom personnel complément qui représente la même personne que le sujet.

En espagnol ces pronoms sont :
me, te, se, nos, os, se.

(Yo) me levanto.
Je me lève.

(Ella) se peina.
Elle se coiffe.

(Nosotros) nos vamos.
Nous partons.

Les pronoms se placent avant le verbe à tous les temps sauf à l’impératif, au gérondif et à l’infinitif où il y a enclise :

¡Es tarte, levántate !
Il est tard, lève-toi !

Quejándote, no vas a solucionar el problema.
En te plaignant, tu ne vas pas résoudre le problème.

Pablo ha venido a vernos.
Paul est venu nous voir.

Les constructions pronominales peuvent avoir :

Un sens réfléchi : le sujet et l’objet de l’action coïncident.
Todas las mañanas, Pablo se levanta temprano.
Tous les matins, Paul se lève tôt.

Un sens réciproque : deux ou plusieurs sujets agissent l’un sur l’autre ou les uns sur les autres.
Pablo y Pedro se saludan.
Paul et Pierre se saluent.

Un grand nombre de verbes n’existent qu’avec la construction pronominale comme, par exemple :
abstenerse      s’abstenir
arrepentirse    se repentir
atreverse         oser
obstinarse       s’obstiner
fugarse            s’enfuir
quejarse          se plaindre

D’autres existent sous les deux formes :
hallar et hallarse              (se) trouver
llamar et llamarse            (s’)appeler
levantar et levantarse     (se) lever

 

Attention !
Certains verbes qui sont pronominaux en espagnol ne le sont pas forcément en français et réciproquement :

atreverse       oser
acobardarse  avoir peur
despedirse     prendre congé 

recordar        se rappeler
desconfiar     se méfier
descansar     se reposer 

 

 

 

 

LES VERBES RÉGULIERS AU PRÉSENT DE L’INDICATIF

 

En espagnol, comme en français, les verbes sont classés en trois groupes.

  1. Premier groupe : les verbes terminés en ar
    Cantar (chanter), preguntar (demander), contestar (répondre), hablar (parler)
    Le présent de l’indicatif se forma avec :
    le radical + les terminaisons o, as, a, amos, aís, an

 

  1. Deuxième groupe : les verbes terminés en –er
    Beber (boire), comer (manger), aprender (apprendre), vender (vendre)
    Le présent de l’indicatif se forme avec :
    Le radical + les terminaisons o, es, e, emos, éis, en

 

  1. Troisième groupe : les verbes terminés en –ir
    Escribir (écrire), abrir (ouvrir), subir (monter), vivir (vivre)…
    Le présent de l’indicatif se forme avec :
    Le radical + les terminaisons o, es, e, imos, ís, en

 

cantar beber vivir
canto
cantas
canta
cantamos
cantáis
cantan
 
bebo
bebes
bebe
bebemos
bebéis
beben 
vivo
vives
vive
vivimos
vivís
viven
 

 

En général, le pronom personnel ne s’emploie pas en espagnol car la terminaison du verbe conjugué permet d’identifier le sujet. Il n’est précisé qu’en cas d’ambigüité ou pour donner une emphase à la phrase.