« PEDIR » OU « PREGUNTAR » ?

 

 

 

Les verbes “pedir” et “preguntar” ont la même traduction en français : demander. Ils ont cependant des emplois différents en espagnol et ne sont pas synonymes.

Le verbe  « pedir »

On utilise  « pedir » pour obtenir de précis : un objet, un conseil, de l’aide…

María le ha pedido ayuda a su amiga.
Marie a demandé de l’aide à son amie.

Voy a pedir un bolígrafo para rellenar el formulario.
Je vais demander un stylo pour remplir le formulaire.

On l’utilise aussi pour commander au restaurant :

He pedido dos cafés al camarero.
J’ai demandé deux cafés au garçon.

Pour demander à quelqu’un de faire quelque chose, on emploie pedir + que + verbe au subjonctif.

Le he pedido que venga a verme.
Je lui ai demandé de venir me voir.

 

Le verbe « preguntar »

On l’utilise pour questionner, pour obtenir une information.

Voy a preguntar a qué hora cierran las tiendas.
Je vais demander à quelle heure les magasins ferment.

Pregunta a María si quiere ir al cine con nosotros.
Demande à Marie si elle veut aller au cinéma avec nous.

Este señor me pregunta dónde está la estación.
Ce monsieur me demande où est la gare.

 

LA LETTRE “Ñ” EN ESPAGNOL

 

 

 

La lettre « ñ » est la quinzième lettre de l’alphabet espagnol. C’est une consonne à part entière, formée d’un « n » surmonté d’un signe appelé « tilde » et dont le son correspond à celui de « gn » en français.

La lettre « ñ » est souvent utilisée comme le symbole de langue espagnole. L’institut Cervantes l’a incorporé à son logo.

L’origine de la lettre « ñ » remonte au Moyen-âge. Avant l’invention de l’imprimerie, les moines copistes ou traducteurs étaient chargés de copier à la main tous les documents. Afin de gagner du temps et de l’espace, ils utilisaient souvent des abréviations. L’une d’entre elles étaient l’écriture d’un seul « n » surmonté d’un signe, pour les mots qui comportaient  deux « n » consécutifs ; par exemple, le mot latin « annus » qui signifie « année » s’écrivait alors « añus ». C’est ainsi que fut créée la lettre « ñ ».

Le son nasal palatal, tel que nous le connaissons aujourd’hui, apparut avec l’évolution du latin et la naissance des langues romanes.

En ancien et moyen français, le tilde était aussi utilisé pour abréger les lettres « m » et « n ». Le « ñ » existe aussi dans d’autres langues (l’aragonais, l’asturien, le basque en autres…) et il est toujours présent dans le breton.

La lettre « ñ » a connu des difficultés au cours des années 90, lorsque l’Union européenne, suggéra aux fabricants d’ordinateurs de la supprimer de tous les claviers. De nombreuses personnes contestèrent  cette proposition.  La Real Academia Española et le prix Nobel de littérature Gabriel García Marquez protestèrent énergiquement et obtinrent gain de cause, car il n’est pas possible d’écrire un texte cohérant en espagnol sans « ñ ».

Il y a un grand nombre de mots en espagnol qui comportent la lettre « ñ » : sueño (rêve), otoño (automne), niñez (enfance), et certains d’entre eux comme peña (rocher), cuña (cale), moño (chignon), sans tilde deviendraient pena (peine), cuna (berceau), mono (singe)…

LES SUPERLATIFS EN ESPAGNOL

 

 

Le superlatif exprime une qualité à un degré très élevé.

 

LE SUPERLATIF RELATIF

Il exprime une qualité possédée, à son degré le plus élevé ou le plus bas, par rapport à d’autres personnes ou objets.

Formation du superlatif relatif :

Le superlatif relatif de supériorité se forme avec más et celui d’infériorité avec menos.

Article défini + más (ou menos) + adjectif + de + nom
Es el más inteligente de la clase.
C’est le plus intelligent de la clase.

Article défini + más (ou menos) + adjectif + verbe
Es la más amable que conozco.
C’est la plus aimable que je connaisse.

Contrairement au français, après le superlatif, le verbe est toujours à l’indicatif.

Lorsque le superlatif se trouve devant un adverbe, il est précédé de l’article neutre lo :
Lo + más (o menos) + adverbe
Contéstale lo más pronto posible.
Réponds-lui le plus tôt possible.

Si le superlatif se trouve après un nom, on ne met pas l’article devant más :
Es la casa más bonita del pueblo.
C’est la maison la plus jolie du village

 

LE SUPERLATIF ABSOLU

Il s’utilise pour exprimer une qualité à un degré élevé, sans comparaison.

Il se forme de deux façons :

Avec l’adverbe quantifieur  muy + l’adjectif
Tu amigo es muy simpático.
Ton ami est très sympathique
Paula es muy guapa.
Paule est très jolie.

En ajoutant le suffixeísimo à l’adjectif terminé par une consonne ou, si l’adjectif est terminé par une voyelle, en remplaçant la dernière voyelle par –ísimo.
Tus amigos son formalísimos y simpatiquísimos.
Tes amis sont très sérieux et très sympathiques.
Este camino es larguísimo.
Ce chemin est très long.

L’utilisation du suffixe –ísimo entraîne parfois des modifications orthographiques :
Simpático     →     simpatiquísimo
Largo            →      larguísimo

Les adjectifs terminés en –io et –ío perdent les deux voyelles finales :
Sobrio           →      sobrísimo
Vacío             →      vacísimo

Les adjectifs terminés en –able ou –ile ont un superlatif en -bilísimo.
Aimable         →      amabilisimos
Sensible       →      sensibilisimos

 

 

 

 

LES COMPARATIFS EN ESPAGNOL

 

 

En espagnol, la comparaison peut porter sur un nom, sur un adjectif, sur un verbe ou sur un adverbe. La structure de la comparaison de supériorité et d’infériorité, est semblable à celle du français.

 

LE COMPARATIF DE SUPÉRIORITÉ

Il se construit de la façon suivante :

Más + nom + que
Pedro tiene más libros que Pablo
Pierre a plus de livres que Paul.

Más + adjectif + que
María es más guapa que Luisa.
Marie est plus jolie que Louise.

Más + adverbe + que
Pedro ha contestado más rápidamente que Antonio.
Pierre a répondu plus rapidement qu’Antoine.

Verbe + más que
Tus amigos han viajado más que tú.
Tes amis ont voyagé plus que toi.

 

LE COMPARATIF D’INFÉRIORITÉ

Il se construit de la façon suivante :

Menos + nom + que
He comido menos galletas que tú.
J’ai mangé moins de biscuits que toi

Menos + adjectif + que
Hace menos frío que ayer
Il fait moins froid qu’hier.

Menos + adverbe + que
María se levanta menos temprano que su hermana.
Marie se lève moins tôt que sa sœur.

Verbe + menos que
Tu amigo trabaja menos que tú.
Ton ami travaille moins que toi.

Lorsque le second terme de la comparaison (de supériorité ou d’infériorité) est une proposition ayant son propre verbe, que doit être précédé de del,  de de la, ou de de lo.

Esta chica es más simpática de lo que pensaba.
Cette fille est plus sympathique que je ne pensais.

Tenemos más libros de los que necesitamos.
Nous avons plus de livres que ceux dont nous avons besoin.

Si le verbe de la subordonnée est un participe passé suivi de lo, que est supprimé :
El tiempo es más caluroso de lo previsto.
Le temps est plus chaud que prévu.

 

COMPARATIFS IRRÉGULIERS

Certains comparatifs sont irréguliers :

Bueno (bon)            →      Mejor (meilleur)
Malo (mauvais)      →      peor (pire)
Grande (grand)      →       mayor (plus grand, plus âgé)
Pequeño (petit)     →       menor  (plus petit)

 

LE COMPARATIF D’ÉGALITÉ

Il se construit un peu différemment. Le second terme de la comparaison est introduit par como.

Tanto(s) ou tanta(s) + nom + como
Tengo tantos libros como mi primo.
J’ai autant de livres que mon cousin.

Devant un adjectif ou un adverbe tanto s’apocope en tan :
Tan + adjectif ou adverbe + como
Luis es tan alto como María
Louis est aussi grand que Marie.

He llegado tan pronto como tú.
Je suis arrivé aussi tôt que toi..

Verbe + tanto como
Al enterarse de la buena noticia, se alegró tanto como tú.
En apprenant la bonne nouvelle, il s’est réjoui autant que toi

 

 

L’APOCOPE DES ADJECTIFS QUALIFICATIFS EN ESPAGNOL

 

Madrid – Foto Basilio

 

L’apocope est la suppression d’un son à la fin d’un mot.
Certains adjectifs sont susceptibles de subir l’apocope.

 

Bueno et Malo perdent le –o final devant un nom masculin singulier. (Si l’adjectif est au pluriel ou se trouve après le nom, il n’y a pas d’apocope).

Juan es un buen estudiante.
Jean est un bon étudiant.

Es un mal momento.
C’est un mauvais moment.

Mais :
Juan es un estudiante bueno
Es un momento malo.

 

Grande perd le –e final devant un nom masculin ou féminin au singulier, même s’il est suivi d’un autre adjectif.

Madrid es una gran ciudad.
Madrid est une grande ville.

Pablo tiene un gran coche.
Pierre a une grande voiture.

Es el gran y célebre poeta que vimos en televisión.
C’est le grand et célèbre poète que nous avons vu à la télévision.

Mais :
Madrid es une ciudad grande.
Pedro tiene un coche grande.

Grande ne s’apocope pas s’il est précédé de  más :
Es la más grande desilusión que hemos tenido.
C’est la plus grande désillusion que nous avons eue.

 

Santo  perd la dernière syllabe devant un prénom masculin :

san Pedro (saint Pierre), san Pablo (saint Paul), san Juan (saint Jean).

L’apocope ne se produit pas devant les noms qui commencent par To et par Do
santo Domingo
(saint Dominique), santo Tomás (saint Thomas),

 ni devant les noms communs :
El Santo Padre (le Saint Père)
Un santo varón (un saint homme)
Todo el santo día (toute la sainte journée)

 

 

LE PLURIEL DES ADJECTIFS QUALIFICATIFS

 

 

 

En espagnol, l’adjectif qualificatif s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie.

La formation du pluriel dépend de la terminaison et de l’accentuation de l’adjectif.

Lorsque l’adjectif  singulier se termine par une voyelle non accentuée, on ajoute simplement un –s au pluriel.

Un niño rubio                          Unos niños rubios.
Un petit garçon blond             Des petits garçons blonds

Esta chica es morena.           Estas chicas son morenas.
Cette fillette est brune.             Ces fillettes son brunes.

La casa es grande                   Las casas son grandes.
La maison est grande               Les maisons sont grandes

 

Lorsque l’adjectif s singulier se termine par une voyelle tonique (ou –ú) ou une consonne autre que –s, on ajoute –es au pluriel.

No es un asunto baladí.          No son asuntos baladíes.
Ce n’est pas un sujet futile.        Ce ne sont pas des sujets futiles.

Este hombre es hindú.             Estos hombres son hindúes.
Cet homme est hindou.               Ces hommes sont hindous.

El ejercicio es fácil.                    Los ejercicios son fáciles.
L’exercice est facile.                       Les exercices sont faciles.

Es un hombre feliz                    Son hombres felices.*
C’est un homme heureux.           Ce sont des hommes heureux.

* Les mots terminés en –z font leur pluriel en –ces.

Lorsque l’adjectif se termine par –s au singulier, on ajoutera –es au pluriel si la dernière syllabe est accentuée.

Tu amigo es francés.                   Tus amigos son franceses.
Ton ami est français.                     Tes amis sont français.

 

Si la dernière syllabe n’est pas accentuée, l’adjectif au pluriel, garde la même forme qu’au singulier.

Un triángulo isósceles.                 Dos triángulos isósceles.
Un triangle isocèle.                         Deux triangles isocèles

 

Les adjectifs de couleur composés, sont invariables, de même que les noms utilisés comme adjectifs de couleur :

Unos pantalones azul marino
Des pantalons bleu marine.

Unos manteles naranja.
Des nappes orange.

 

 

LES ADJECTIFS QUALIFICATIFS EN ESPAGNOL

 

 

 

L’adjectif qualificatif exprime une qualité du nom.
Il n’a pas de genre propre.
Il est masculin ou féminin selon le genre du nom qu’il accompagne.

Pedro es alto.                  María es alta.
Pierre est grand.               Marie est grande.

 

MASCULIN ET FÉMININ DES ADJECTIFS EN ESPAGNOL

Les adjectifs terminés en –o au masculin, se terminent en –a au féminin.

El niño rubio.                    La niña rubia.
Le petit garçon blond.       La petite fille blonde.

Les adjectifs masculins terminés par une voyelle autre que –o ou par une consonne gardent la même forme au masculin.

Un vecino amable.             Una vecina amable.
Un voisin aimable.               Une voisine aimable.

Un hombre ágil.                  Una mujer ágil.
Un homme agile                   Une femme agile.

Un niño feliz.                       Una niña feliz.
Un petit garçon heureux.    Une petite fille heureuse.

Il y a cependant des exceptions :

Les adjectifs masculins terminés par les suffixes péjoratifs –ete,  -ote, -ute, font leur féminin en –a.

Regordete             →        regordeta            grassouillet(te)
Feote                     →         feot                   moche
Franchute              →        franchuta            français(e) (péjoratif)

Les adjectifs masculins terminés en –ín, -án, -ón, -dor, -tor, -sor, font leur pluriel en ajoutant un –a.

Parlanchín          →          parlanchina          bavard(e)
Holgazán            →           holgazan           paresseux/paresseuse
Llorón                   →          llorona                 pleurnichard(e)
Trabajador          →         trabajadora         travailleur/travailleuse
Sucesor                →          sucesora             successeur

Les adjectifs masculins terminés par une consonne, désignant la nationalité, l’appartenance à une région ou à une ville font leur féminin en ajoutant un –a. Ceux qui sont terminés au masculin par une voyelle autre que –o restent invariables.

Español           →        española           espagnol(e)
Francés           →         francesa            français(e)
Andaluz           →        andaluza           andalous(e)
Burgalés         →         burgales         de Burgos

Mais :
Un pueblo belga            una ciudad belga
Un village belge                 une ville belge

LES PRONOMS PERSONNELS COMPLÉMENTS EN ESPAGNOL

 

 

LES PRONOMS PERSONNELS COMPLÉMENTS D’OBJET DIRECT

singulier               pluriel
1re pers.            me                          nos
2e pers.             te                             os
3e pers.             lo/le, la                 los/les, las

 

L’emploi du pronom personnel COD est simple pour les premières et deuxièmes personnes du singulier et du pluriel.

Pedro me conoce.
Pierre me connait.

Ellos te miran.
Ils te regardent.

Yo os conozco.
Je vous connais.

María nos ha visto.
Marie nous a vus.

Pour les troisièmes personnes du singulier et du pluriel, la règle générale est l’utilisation de lo au singulier et los au pluriel, si le pronom représente des personnes ou des objets masculins et la au singulier et las au pluriel, s’il représente des personnes ou objet féminins.

Ha llegado Juan. ¿lo has visto?
Jean est arrivé. Tu l’as vu?

¿Donde están los niños? – Los he visto en el jardín.
Où sont les enfants ? – Je les ai vus dans le jardín.

Este libro lo compré ayer.
Ce livre, je l’ai acheté hier.

A esta niña la conozco.
Cette petite fille, je la connais.

No tengo las llaves, las perdí ayer.
Je n’ai pas les clés, je les ai perdues hier.

Si le pronom COD représente usted ou ustedes, on emploie le/la au singulier ou les/las au pluriel.

Señor, le ví ayer en el teatro.
Monsieur, je vous ai vu hier au théâtre.

Señora, la ví ayer en el teatro.
Madame, je vous ai vue hier au théâtre.

Lorsque le COD représente une personne, et seulement au masculin singulier (les ne s’emploie pas au masculin pluriel), l’utilisation du pronom le est permise.

Ha llegado Juan. ¿Le has visto?
Jean est arrivé. Tu l’as vu?

 

LES PRONOMS PERSONNELS COMPLÉMENTS D’OBJET INDIRECT

                             singulier                 pluriel
1re pers.            me                             nos
2e pers.              te                               os
3e pers.             le                                les

 

Carlos me ha enviado las fotos.
Charles m’a envoyé les photos.

El profesor nos explica la lección.
Le professeur nous explique la leçon.

Les pronoms personnels COI ne marquent pas le genre.
Aux troisièmes personnes du singulier et du pluriel, on emploie uniquement les pronoms le et les, indépendamment du genre du nom qu’ils représentent.

Cuando venga mi amigo, le daré este libro.
Quand mon ami viendra, je lui donnerai ce livre.

Dame la dirección de María, le voy a escribir.
Donne-moi l’adresse de Marie, je vais lui écrire.

Llama a los niños, les voy a dar caramelos.
Appelle les enfants, je vais leur donner des bonbons.

Parfois, le contexte ne suffit pas pour identifier le nom représenté par le pronom. Pour préciser, on ajoute a + nom ou pronom.

Pedro le ha escrito a ella.
Pierre lui a écrit.

Pedro le ha escrito a Usted.
Pierre vous a écrit.

Laísmo et loísmo
L’emploi de la/las et lo/los comme pronom personnel COI  au lieu de le/les, existe parfois dans certaines régions d’Espagne, en particulier dans le centre. Il est formellement déconseillé par la RAE (Real Academia Española).

 

 

 

 

 

 

LE VERBE “GUSTAR” EN ESPAGNOL

 

 

Le verbe espagnol “gustar”, qui signifie en français “aimer (quelque chose)”, se construit de façon un peu particulière. Il ressemble beaucoup au verbe français « plaire » et se conjugue le plus souvent aux troisièmes personnes du singulier et du pluriel :

(préposition a + COI) + pronom personnel COI + verbe gustar conjugué + sujet de gustar

(A mí), me gusta el chocolate.
J’aime le chocolat.

(A ella), le gustan los pasteles.
Elle aime les gâteaux.

(A nosotros), nos gusta el café.
Nous aimons le café.

La préposition a + COI (“a mí, a ella, a nosotros…” dans les exemples  précédents)  sert à insister et est facultative, sauf s’il y a un nom au lieu d’un pronom :

A María, le gustan las flores.
Marie aime les fleurs.
Le gustan las flores.
Elle aime les fleurs.

Le sujet du verbe « gustar »  se trouve toujours après le verbe qui sera conjugué à la troisième personne du singulier ou à la troisième personne de pluriel. Dans l’exemple ci-dessus « las flores » est le sujet du verbe « gustar ».

Le sujet peut être aussi un verbe à l’infinitif, et dans ce cas « gustar » se conjugue à la troisième personne su singulier.

Os gusta leer.
Vous aimez lire.
Les gusta viajar.
Ils aiment voyager.

Le verbe « gustar » ne s’emploie pas pour exprimer un sentiment, même s’il peut s’utiliser pour une personne :
Me gustas.
Tu me plais.
Te quiero.
Je t’aime.

 

 

 

 

CARTES DE VOEUX EN ESPAGNOL

 

 

 

Envoyer une carte de voeux à l’occasion des fêtes de fin d’année est une tradition qui existe dans toute l’Europe et une belle façon de manifester l’estime et l’affection que l’on aux personnes qui nous sont chères.

Si vous souhaitez envoyer un message en espagnol pour Noël ou le jour de l’an voici quelques modèles de phrases :

¡Felices Fiestas !
Bonnes Fêtes !

 ¡Feliz Navidad !
Joyeux Noël ¡

 ¡Feliz Navidad y prospero Año Nuevo!
Joyeux Noël et Bonne Année ¡

¡Feliz Año Nuevo !
Bonne Année !

¡Qué tengas una Feliz Navidad y un próspero Año Nuevo! Con todo nuestro cariño/amistad.
Nous te souhaitons un Joyeux Noël et une Bonne Année ! Avec toute notre affection/amitié.

¡Felices Pascuas* ! Con mis mejores deseos para que vuestros proyectos y sueños se cumplan en 201X.
Bonnes Fêtes ! Avec mes meilleurs voeux afin que vos projets et vos rêves se réalisent en 201X.

¡Felicidades en estas fiestas ! ¡Que 201X sea para ti, un año lleno de éxitos!
Mes meilleurs voeux à l’occasion de ces fêtes ! Que 201X soit pour toi, une année remplie de succès !

¡Felices fiestas ! Te deseo un Año Nuevo lleno de dicha y prosperidad !
Bonnes fêtes ¡ Je te souhaite une Nouvelle Année pleine de bonheur et de prospérité.

En estas fechas tan especiales, quiero expresarte nuestros mejores deseos de felicidad, paz y amor.
À l’occasion de ces dates si particulières, je veux te transmettre nos meilleurs vœux de bonheur, de paix et d’amour.

Le deseo una feliz Navidad, rodeado de sus seres queridos y un Año Nuevo, lleno de éxitos.
Je vous souhaite un Joyeux Noël, entouré des personnes qui vous sont chères et une Nouvelle Année remplie de succès.

Le enviamos nuestros cálidos saludos y nuestros mejores deseos de una feliz Navidad y un maravilloso Año Nuevo.
Nous vous envoyons nos chaleureuses salutations et nos meilleurs vœux pour un  joyeux Noël et une merveilleuse Nouvelle Année.

Qué este Año nuevo este repleto de felicidad, paz y amor !
Que cette nouvelle année soit remplie de bonheur, de paix et d’amour !

Deseo que en estas fiestas, reinen en tu casa, el amor, la paz y la felicidad.
Je souhaite que, pendant ces fêtes, l’amour, la paix et le bonheur règnent chez toi.

En estas Navidades, recibe mis mejores deseos de felicidad para ti y toda tu familia.
À l’occasion de ces fêtes de Noël, reçois mes meilleurs vœux de bonheur pour toi et toute ta famille.

 

*Pascuas : designe généralement la fête de Pâques mais aussi les fêtes Noël.