LA NAVIDAD – VOCABULAIRE

 Nous voici à quelques jours seulement de Noël. Dans cette fiche, vous trouverez le vocabulaire essentiel des fêtes de fin d’année en espagnol.

 

Pour en savoir plus sur les traditions de Noël en Espagne, vous pouvez  consulter les articles suivants en cliquant sur les titres :
LE JOUR DES ROIS EN ESPAGNE
LA LOTERIE DE NOËL EN ESPAGNE
LES DOUCEURS TYPIQUES DE NOËL EN ESPAGNE
LES VILLANCICOS
LES CARTES DE VOEUX EN ESPAGNOL

 

SITUER DANS L’ESPACE

 

 

 

La manzana está sobre la mesa.
La pomme est sur la table.

El balón está debajo de la mesa.
Le ballon est sous la table.

El coche de Pedro está aparcado delante de nuestra casa.
La voiture de Pierre est garée devant notre maison.

Tu bolígrafo está detrás del libro.
Ton stylo est derrière le livre.

María está dentro del coche.
Marie est dans la voiture.

On emploie toujours le verbe estar (jamais ser), ou un verbe comme encontrarse, hallarse etc…

dentro de
fuera de
sobre
entre
delante de
detrás de
encima de
debajo de
al lado de
en frente de
en
dans
dehors
sur
entre
devant
derrière
sur
sous
à côté de
en fase de
en, dans sur, à

Certaines de ces prépositions de positionnement sont obligatoirement suivies de la préposition de :

delante de la casa  (devant la maison)
detrás del coche   (derrière la voiture)
debajo de la mesa   (sous la table)

 

LE PARTICIPE PASSÉ EN ESPAGNOL

 

 

 

La formation du participe passé

En espagnol, le participe passé se forme à partir du radical du verbe à l’infinitif auquel on ajoute les terminaisons :

-ado pour les verbes terminés en -ar
-ido pour les verbes terminés en -ir

cantar   →   cantado
leer       →   leído
subir    →    subido

 

L’emploi du participe passé

Avec l’auxiliaire haber, le participe passé forme les temps composés de la voix active et est toujours invariable.

María ha recibido una carta.
Marie a reçu une lettre.

En espagnol, le verbe haber est le seul auxiliaire de la voix active.

El tren ha llegado a la estación de Madrid.
Le train est arrivé à la gare de Madrid.

Le participe passé n’est jamais séparé du verbe haber :
Hoy, hemos andado mucho.
Aujourd’hui, nous avons beaucoup marché.

Avec les auxiliaires ser et estar, le participe passé s’accorde toujours avec le sujet.
Los niños están dormidos.
Les enfants dorment.

Marta está sentada en una silla.
Marthe est assise sur une chaise.

Avec un semi-auxiliaire, il s’accorde toujours avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte.
Pedro lleva escrita la mitad de la redacción.
Pierre a écrit la moitié de la rédaction.

Le participe passé peut aussi avoir une valeur d’adjectif, s’il n’est pas employé avec haber.
Pablo estaba emocionado cuando recibió el primer premio.
Paul était ému lorsqu’il a reçu le premier prix.

 

Les participes passés irréguliers

Quelques verbes réguliers ont un participe passé irrégulier, comme, par exemple :

abrir (ouvrir)              →    abierto
escribir (écrire)         →    escrito
describir (décrire)     →    descrito
proveer (fournir)        →    provisto
romper (casser)        →     roto

Certains verbes irréguliers ont aussi un participe passé irrégulier :

volver  (revenir)       →   vuelto
decir   (dire)             →   dicho
hacer  (faire)            →   hecho
poner  (mettre)         →   puesto
ver (voir)                   →   visto 

Un certain nombre de verbes ont deux participes passés, une forme régulière et une forme irrégulière. En voici quelques exemples :

despertar  (réveiller)   → despertado et despierto
hartar  (lasser)            → hartado et harto
freir  (freir)                   → freído et frito
prender  (prendre)       → prendido et preso
incluir  (incluir)             → incluido et incluso 

En général, lorsqu’un verbe a deux  participes passés, le participe régulier s’emploie avec les auxiliaires haber, ser et estar pour former les temps composés.
Hoy, nos hemos despertado a las 8.
Aujourd’hui, nous nous sommes réveillés à 8 heures.

La forme irrégulière est utilisée dans presque tous les cas comme adjectif.
Los niños están despiertos.
Les enfants sont réveillés.

 Han comido patatas fritas
Ils ont mangé des pommes de terre frites. 

 

LE CLIMAT EN ESPAGNOL

 

 

¿QUÉ TIEMPO HACE?

Pour parler du temps en espagnol, on utilise les verbes hacer et haber conjugués à la 3ème personne du singulier.

Hoy hace bueno, pero ayer hubo una tormenta.
Aujourd’hui il fait beau, mais hier il y a eu un orage.

Según el parte meteorológico, mañana hará sol.
D’après le bulletin météorologique, demain il y aura du soleil.

El invierno pasado, hizo mucho frío.
L’hiver dernier, il a fait très froid.

Hace malo desde ayer.
Il fait mauvais depuis hier.

Les verbes qui font référence aux phénomènes météorologiques sont défectifs.

Ayer nevó.  Hier il a neigé.
 ¿Qué tiempo hace hoy?    Quel temps fait-il aujourd’hui ?
 Hoy está lloviendo y granizando.   Aujourd’hui il pleut et il grêle.

 

EXPRESSIONS

Llueve a cántaros*.
Llueve a mares.
Il pleut à verse.

Hace un tiempo de perros.
Il fait un temps de chien.

Caen chuzos* de punta.
Il pleut des cordes.

Hace un frío que pela*.
Il fait un froid de canard.

Hace un sol de justicia.
Il y a un soleil de plomb.

*un cántaro : une cruche
*un chuzo : une pique
*pelar : peler

 

VOCABULAIRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE MODE CONDITIONNEL EN ESPAGNOL

 

 

 

Le conditionnel présent en espagnol se forme à partir de l’infinitif du verbe auquel on ajoute les terminaisons : -ía, -ías, -ía, -íamos, -íais, -ían (qui sont celles de l’imparfait de l’indicatif du verbe haber)

Les terminaisons sont les mêmes pour les trois groupes de verbes.

Verbe en -ar
cantar
Verbe en -er
comer
Verbe en -ir
subir
cantaría
cantarías
cantaría
cantaríamos
cantaríais
cantarían
comería
comerías
comería
comeríamos
comeríais
comerían
subiría
subirías
subiría
subiríamos
subiríais
subirán

 Les verbes irréguliers ont les mêmes terminaisons que les verbes réguliers, cependant ils ne se forment pas à partir de l’infinitif mais, comme pour le futur, à partir du radical du verbe :

decir  (dire)            diría
hacer  (faire)           haría
haber  (aux. avoir)  habría
tener  (avoir)            tendría
poder  (pouvoir)       podría
poner  (mettre)         pondría
querer  (vouloir)       querría
valer  (valoir)           valdría
venir   (venir)           →  vendría

Le conditionnel passé se forme avec l’auxiliaire haber au conditionnel présent + le participe passé du verbe conjugué.

habría cantado (j’aurais chanté), habrías cantado (tu aurais chanté)
habría comido, habrías comido
habría subido, habrías subido

Le mode conditionnel exprime un fait dont la réalisation dépend d’un autre fait qui en est la condition.

Au conditionnel présent, il s’agit d’une action qui se réaliserait dans le présent ou dans le futur si une condition déterminée était remplie.
Si tuviera dinero, compraría esta casa.
Si j’avais de l’argent, j’achèterais cette maison.

Au conditionnel passé, il s’agit d’une action qui se serait réalisée dans le passé si une condition déterminée avait été remplie.
Si hubiera tenido dinero, habría comprado esta casa.
Si j’avais eu de l’argent, j’aurais acheté cette maison.

 

 

LA FORMATION DU FUTUR EN ESPAGNOL

 

 

Le futur simple (futuro simple) en espagnol se forme à partir de l’infinitif du verbe auquel on ajoute les terminaisons : -é, -ás, -á, -emos, -éis, -án (qui correspondent à l’indicatif présent de l’auxiliaire haber).

Les terminaisons sont les mêmes pour les trois groupes de verbes.

 

Verbe en -ar
cantar
Verbe en -er
comer
Verbe en -ir
subir
cantaré
cantarás
cantará
cantaremos
cantaréis
cantarán
comeré
comerás
comerá
comeremos
comeréis
comerán
subiré
subirás
subirá
subiremos
subiréis
subirán

 

Les verbes irréguliers ont les mêmes terminaisons que les verbes réguliers, mais ils ne se forment pas à partir de l’infinitif. En voici quelques exemples :

haber (aux. avoir) : le radical irrégulier est habr-
habré, habrás, habrá, habremos, habréis, habrán

poner (mettre) : le radical irrégulier est pondr
pondré, pondrás, pondrá, pondremos, pondréis, pondrán

tener (avoir) : le radical irrégulier  est tendr-
tendré, tendrás, tendrá, tendremos, tendréis, tendrán

venir (venir) : le radical irrégulier est vendr-
vendré, vendrás, vendrá, vendremos, vendréis, vendrán

 

Le futur antérieur (futuro perfecto) se forme avec l’auxiliaire haber conjugué au futur de l’indicatif, suivi du participe passé du verbe :
habré cantado, habrás cantado, habrá cantado, habremos cantado, habréis cantado, habrán cantado.
habré comido, habrás comido…
habré subido, habrás subido…

 

Le futur du subjonctif ne s’emploie plus dans la langue courante. On le trouve très peu dans la langue littéraire, mais il est encore utilisé dans les textes juridiques et les codes de commerce.
Il est formé à partir de la 3e personne du pluriel du passé simple.

Pour les verbes en -ar :
radical du verbe + a + -re, -res, -re, -remos, -reis, -ren
cantare, cantares, cantare, cantáremos, cantareis, cantaren

Pour les verbes en -er et -ir :
radical du verbe + ie + -re, -res, -re, -remos, -reis, -ren
comiere, comieres, comiere, comiéremos, comiereis, comieren
subiere, subieres, subiere, subiéremos, subiereis, subieren

 

 

 

LA JOURNÉE DE LA LANGUE ESPAGNOLE

 

 

La journée de la langue espagnole se célèbre tous les ans, le 23 avril.

En 2010, l’ONU a décidé d’organiser une journée de la langue pour chacune des six langues officielles qu’elle a adoptées et qui sont : le français, l’espagnol, l’anglais, le chinois, l’arabe et le russe. L’objectif de ces journées est la célébration de la diversité linguistique.

Miguel de Cervantes – retrato atribuido a Juan de Jáuregui

Le 23 avril a été choisie pour la langue espagnole car c’est la date anniversaire de la mort de Miguel de Cervantes en1616.

La journée de la langue anglaise se déroule le même jour car, curieusement, c’est aussi la date du décès de William Shakespeare.

La langue espagnole est officielle dans vingt pays. Elle est présente sur les cinq continents. C’est une des plus parlées au monde et elle est la langue maternelle de 586 millions de personnes.

Le but de cette journée est de faire connaître au monde la richesse de l’espagnol et son histoire.

En Colombie, la journée de célébration de l’Espagnol existe depuis le 23 avril1938.

Le 23 avril est aussi la journée mondiale du livre.

Don quijote – primeras ediciones- Museo del Prado – Foto Miguelazo84 – Wikipedia

En Espagne, de nombreuses activités culturelles sont organisées, comme la lecture ininterrompue du livre de Cervantes, « Don quichotte », tout au long de la journée par plusieurs poètes, écrivains ou acteur, ainsi que de nombreuses expositions, des conférences, des colloques…

C’est est également la date de la remise du prix Miguel de Cervantes décerné à un écrivain pour l’ensemble de son œuvre. La cérémonie présidée par le roi et la reine, se déroule dans l’amphithéâtre de l’université d’Alcala de Henares, ville natale l’auteur de « L’ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche ».

 

 

LE PASSÉ SIMPLE EN ESPAGNOL

 

 

 

Cine Capitol – Madrid – foto Edescas2 – wikipedia

 

Contrairement au français où il est employé surtout en littérature, le passé simple, « el pretérito perfecto simple o pretérito indefinido », s’utilise en espagnol dans la langue quotidienne.

Ayer fuimos al cine.    Passé simple
Hier, nous sommes allés au cinéma.   Passé composé

 

VERBES RÉGULIERS

 

FORMATION DU PASSÉ SIMPLE

Pour les verbes en -ar :
radical du verbe + -é / -aste / -ó / -amos / -asteis / -aron

Pour les verbes en -er et -ir :
Radical du verbe + -í / -iste / -ió / -imos / -isteis / -ieron

 

CANTAR COMER SUBIR
canté
cantaste
cantó
cantamos
cantaste
cantaron
comí
comiste
comió
comimos
comisteis
comieron
subí
subiste
subió
subimos
subisteis
subieron

La première personne du pluriel du passé simple des verbes en -ar et en -ir, a la même forme qu’au présent de l’indicatif :
cantamos  = nous chantons (présent de l’indicatif), mais aussi nous chantâmes (passé simple de l’indicatif)

Elle est différente pour les verbes en -er :
comemos  = nous mangeons (présent de l’indicatif)
comimos  = nous mangeâmes (passé simple de l’indicatif) 

Les accents ont aussi une grande importance car ils permettent de distinguer le temps, la personne ou le mode du verbe :
cante = première et troisième personne  du singulier du présent du subjonctif .
canté = première personne du singulier du passé simple
canto = première personne du singulier du présent de l’indicatif.
cantó = troisième personne du singulier du passé simple.

 

VERBES IRRÉGULIERS

 

Le participe passé a de nombreuses irrégularités qui ne suivent aucune règle. En voici quelques exemples :

Le participe passé irrégulier peut présenter :

des changements de conjugaison ;
dar (donner) : di, diste, dio, dimos, disteis, dieron (di et dio n’ont pas d’accent)
Les verbes irréguliers n’ont pas d’accent au passé simple.

des changements de radical ;
ser (être) : fui, fuiste, fue, fuimos, fuisteis, fueron
ir (aller) : : fui, fuiste, fue, fuimos, fuisteis, fueron

ser et ir ont la même conjugaison au passé simple.

des changements de radical et de conjugaison ;
decir (dire) : dije, dijiste, dijo, dijimos, dijisteis, dijeron
andar (marcher) : anduve, anduviste, anduvo, anduvimos, anduvisteis, anduvieron
saber (savoir) : supe, supiste, supo, supimos, supisteis, supieron
querer (vouloir) : quise, quisiste, quiso, quisimos, quisisteis, quisieron
traer (apporter) : traje, trajiste, trajo, trajimos, trajisteis, trajeron
traducir (traduire) : traduje, tradujiste, tradujo, tradujimos, tradujisteis, tradujeron

 

L’IMPARFAIT DE L’INDICATIF EN ESPAGNOL

 

 

 

 

En espagnol, l’imparfait de l’indicatif est l’un des temps les plus simples car il est toujours régulier, sauf pour trois verbes : ser, ir et ver.

 

L’imparfait de l’indicatif est formé :

du radical du verbe + les terminaisons en -aba, pour les verbes en -ar
cantar    
   cantaba

du radical du verbe + les terminaisons en -ía, pour les verbes en -er et ir
beber    
    bebía

 

CANTAR
(chanter)
BEBER
(boire)
SUBIR
(monter)
cantaba
cantabas
cantaba
cantábamos
cantabais
cantaban
bebía
bebías
bebía
bebíamos
bebíais
bebían
subía
subías
subía
subíamos
subíais
subían

 

Conjugaisons irrégulières :


SER

(être)

I
R
(aller)

VER

(voir)
era
eras
era
éramos
erais
eran
iba
ibas
iba
íbamos
ibais
iban
veía
veías
veía
veíamos
veíais
veían

  

L’utilisation de l’imparfait en espagnol est semblable à celle du français ; il sert à exprimer au passé une durée, une action répetitive ou une description.

Cuando era niño, Pablo vivía en Madrid.
Quand il était enfant, Paul vivait à Madrid.

Hace diez años, esta ciudad era mucho más pequeña.
Il y a dix ans, cette ville était beaucoup plus petite.

 

 

LES COULEURS EN ESPAGNOL

 

 

Los colores

 

  

 

 

 

 

 

 

El color                     la couleur
blanco                      blanc
negro                        noir
gris                            gris
marrón                      marron
rosa                           rose
granate                     grenat
beige o beis             beige
burdeos                    bordeaux
turquesa                   turquoise
claro                          clair
oscuro                       foncé 

Les adjectifs de couleur s’accordent en genre et en nombre avec les noms qu’ils qualifient sauf si le mot existe aussi en tant que substantif et dans ce cas ils sont invariables.
Donc, les adjectifs : añil, rosa, burdeos, beige, naranja, turquesa, violeta sont invariables

Las blusas rojas         Les chemisiers rouges
Los vestidos rosa      Les robes roses

 

Quelques expressions :

 Una película en blanco y negro
Un film en noir et blanc 

Estar sin blanca
Être fauché

Ponerse negro fam
Agacer

Poner verde (a alguién)
Critiquer (quelqu’un)

Ponerse morado
Se goinfrer

Ponerse rojo
Rougir 

Vérselas negras fam
En baver