LE FLAMENCO

 

 

El Flamenco – Museo del baile flamenco de Sevilla – Foto Schnobby- Wikipedia

Le flamenco est un art populaire andalou, apparu au XVIIIe siècle et issu de différentes cultures présentes dans le sud de l’Espagne : chrétienne, juive, musulmane et gitane.

El Flamenco – El Jaleo cuadro de John Singer Sargent año 1882 -Wikipedia

Aujourd’hui considéré comme un art universel, il est classé au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité depuis 2010.

El Flamenco -Camarón de la Isla y Paco de Lucía – Festival flamenco por el pintor Aguijarro (Antonio Guijarro Morales)- Wikipedia

Au début, le flamenco ne consistait qu’en de simples chants interprétés sans accompagnement, rythmés sur le sol avec les pieds et par les claquements de mains, « las palmas ». À partir du XIXe siècle la guitare commence à être utilisée et les musiciens créent un mode d’interprétation particulier pour accompagner les chants. Les percussions, comme les castagnettes, le tambourin, ou le cajón introduit plus récemment par Paco de Lucía, font également partie des instruments employés.

El Flamenco – Espectáculo de la bienal de flamenco de Sevilla de 2012.- Foto- Flickr -Wikipedia

La danse (el baile) est aussi une façon de transmettre des émotions au moyen de gestes harmonieux et coordinés, accompagnés des énergiques « taconeos » où les pieds frappent le sol. Les costumes traditionnels des danseuses bien que toujours présents, sont souvent remplacés de nos jours par des robes plus sobres.

El Flamenco -Tomatito- Foto NotimexTV- Youtube- Wikipedia

Le flamenco est un art où le chant, la guitare et la danse s’unissent pour exprimer des sentiments profonds : l’amour, la joie, la douleur, la passion. Il possède une grande variété de styles appelés « palos » : ce sont les soleares, les seguiriyas, les fandangos, les malagueñas, les tangos… pour n’en citer que quelques-uns. Chaque « palo » est régi par des règles de composition très strictes et reflète un sentiment différent.

El Flamenco – – Foto Ruggero Poggianella- Flickr -Wikipedia

Certains pour simplifier divisent le flamenco en deux groupes : le cante jondo qui exprime des sentiments plus profonds et parfois mêmes tragiques et le cante festejo qui es plus joyeux… mais il n’est pas toujours facile de savoir à quel groupe appartient un palo car l’interprétation du chanteur jour un rôle important.

El Flamenco – La cantaora Carmen Linares con su tocador – Foto Graham Stanley de Barcelona – Flickr- Wikipedia

 

Le flamenco est aujourd’hui un art connu et prisé dans le monde entier et qui, en tous cas, ne laisse personne indifférent.

 

4 thoughts on “LE FLAMENCO

  1. Christine Robledo says:

    J’aime beaucoup ton article qui traduit bien cet « art » magnifique et typique de l’Espagne. Étant d’origine espagnole (du côté de mon père), j’ai relativement appris la subtilité de cette danse qui est effectivement compliquée à définir. Elle était aussi une occasion aux amoureux non acceptés par leur famille réciproque d’exprimer leur attirance. Les castagnettes, l’éventail, qui étaient utilisés aussi, parfois, selon les provinces, dans cette danse exprimaient des sentiments divers au travers des codes. Les mouvements précis donnaient des signes de l’heure et d’un lieu précis d’un rendez-vous galant, par exemple. Mais plus encore, comme tu l’as décrit, le flamenco, c’est une partie de l’âme espagnole. J’adore cette musique. Merci encore pour cet article.

    • Anne-Marie says:

      Merci Christine pour cet intéressant commentaire.
      En effet, l’éventail, importé d’Asie, était très à la mode à la cour dans plusieurs pays d’Europe au XVIIe siècle et était utilisé par les dames de la noblesse comme un moyen de communication… On dit que c’est la raison pour laquelle le flamenco a adopté cet accessoire qui permet aussi de transmettre des émotions.

      Cordialement.

    • Anne-Marie says:

      Le chant est considéré par beaucoup « d’aficionados » comme la partie la plus importante du flamenco. La danse est une interprétation du chant où tous les mouvements du corps sont importants, le jeu des mains, des doigts, le maniement de l’éventail, l’expression du visage, le « taconeo »…
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *