El Escorial - Monasterio - Foto Turismo Madrid

LA PLACE DE CYBÈLE À MADRID

 

Madrid – Plaza de Cibeles – Foto Wikipedia

Située à l’intersection de la rue d’Alcala, du paseo del Prado et du paseo de Recoletos, la place de Cybèle, en espagnol la plaza de Cibeles, est un des endroits les plus emblématiques de Madrid.

 

Madrid – Plaza de Cibeles – Foto Basilio –

Au Centre se trouve la fontaine de Cybèle, un des symboles de la ville. Ce bassin placé à l’origine, devant le palais de Buenavista, à l’entrée du paseo de Recoletos, servait aussi à l’époque, à approvisionner les Madrilènes en eau. Il fut installé à son emplacement actuel en 1895.

Madrid – Plaza de Cibeles – Foto Mr. Tickle

Entre 1777 et 1782, l’architecte Ventura Rodriguez se chargea de sa construction. La sculpture de la déesse et celle du char sont de Francisco Gutierrez Arribas et celle des deux lions est du français Roberto Michel.

Madrid – Fuente de Cibeles – Foto Carlos Delgado

Cybèle est une déesse d’origine phrygienne, adoptée par les Grecs et les Romains, et qui personnifiait la nature. La statue tient un sceptre dans  sa main droite et porte la clé de la ville dans sa main gauche.

Madrid – Cibeles Real Madrid

Depuis plusieurs années, la fontaine de Cybèle est le lieu de célébration des victoires du Real Madrid et de la Sélection espagnole de Football et de Basket.

La place est entourée de beaux édifices, tous construits entre la fin du XVIII siècle et le début du XXe siècle.

Madrid – Ayuntamiento – Foto Carlos Delgado

Le Palais de Cybèle, inauguré en 1919 fut jusqu’en 2011 le Palais des Télécommunications. Aujourd’hui, il est le siège de la Mairie de Madrid.

Madrid – Mairie  – Intérieur

À l’intérieur, une coupole vitrée couvre la cour. Un centre d’exposition appelé « CentroCentro » est ouvert au public ainsi qu’une terrasse qui offre une splendide vue panoramique de Madrid.

Madrid – Palacio de Buenavista

Le palais de Buenavista est un bel édifice entouré d’arbres. Construit en 1777, il appartenait aux ducs d’Alba. Aujourd’hui, il abrite le quartier général de l’Armée.

Madrid – Banco de España – Foto Luis García

La Banque d’Espagne est un édifice imposant de la fin du XIXe siècle. L’intérieur est magnifiquement décoré et abrite une importante collection de tableaux parmi lesquels se trouvent plusieurs œuvres de Goya.

Madrid – Palacio de Linares – Foto Carlos Delgado

Le palais de Linares fut construit vers 1875. Très endommagé durant la Guerre Civile, il fut sur le point d’être démoli. Restauré finalement en 1992, il devint le siège de la maison d’Amérique.

El Escorial - Monasterio - Foto Turismo Madrid

LA PLAZA MAYOR DE MADRID

 

 

Madrid – Plaza Mayor

La Plaza Mayor, située au cœur du Madrid des Austrias, est un des endroits les plus emblématiques de la capitale.

Madrid – Plaza Mayor

De forme rectangulaire, elle mesure 128 mètres de long et 94 mètres de large, et est entourée d’arcades et de maisons à trois étages avec de nombreux balcons.

Ses origines remontent au XIIIème siècle où sous le nom de plaza del Arrabal, elle abritait un grand marché qui approvisionnait la ville.

En 1580, le roi Felipe II qui venait d’installer sa cour à Madrid, chargea l’architecte Juan de Herrera de la préparation d’un projet de remodelage de la place.

Madrid – Plaza Mayor – Foto Carlos Delgado

En 1590, Diego Sillero commença la construction du premier édifice « la casa de la panadería », la maison de la boulangerie, appelée ainsi car au rez-de-chaussée se trouvait la boulangerie principale de la ville, chargée de fixer le prix du pain.

Madrid Plaza Mayor – Casa de la Panadería – Foto Wikimedia

Les fresques qui décorent la façade sont de Claudio Coello et José Jiménez Donoso.Au  cours des siècles, la Casa de la Panadería fut demeure royale, puis siège de l’Académie des Beaux-arts, de l’académie d’histoire et aujourd’hui de l’Office du Tourisme de Madrid.

Entre 1617 et 1618, l’architecte Juan Gomez de Mora se chargea de la construction des autres bâtiments.

Madrid – Plaza Mayor – Arco de Cuchilleros

En 1790, un incendie détruisit une partie de la place. Lors de la reconstruction des parties endommagées, de nouveaux porches d’entrée furent ajoutés ; le plus notables étant celui de Cuchilleros qui doit son nom aux couteliers installés dans la rue voisine.

Madrid – Plaza Mayor – estátua de Felipe III

La statue équestre de Felipe III que la reine Isabel II fit installer au centre de la place, en 1848, est une œuvre de 1616, de Jean de Bolonia.

Plaza Mayor – Entrada de Carlos III en Madrid – Óleo de Lorenzo Quirós (1760)

Dès son inauguration, la plaza Mayor a servi de point de rencontre pour tous les types de spectacles : le couronnement des rois, les corridas, les duels y les exécutions d’hérétiques… Les balcons, que les propriétaires des maisons louaient aux spectateurs, étaient des endroits très recherchés pour profiter des divertissements. Les familles royales occupaient ceux des luxueux appartements qu’elles possédaient aux étages de la Casa de la Panadería.

Madrid – Plaza Mayor – Foto José Casado

De nos jours, cette place reste un lieu de rendez-vous populaire.

 

Madrid – Plaza Mayor – Filatelia

Ses arcades abritent de nombreux commerces, des cafés et des restaurants et tous les dimanches des stands de philatélistes et de numismates s’y installent.En décembre, le marché de noël, attire de nombreux madrilènes.

Madrid – Plaza Mayor – Foto Sebastian Dubiel

Cette année de 2017, la Plaza Mayor fête son quatrième centenaire. À cette occasion de nombreuses activités ludiques sont prévues : concerts, jeux, tournois de poésie, retransmissions de Zarzuelas et d’opéras…