LES DIMINUTIFS EN ESPAGNOL

 

 

 

 

Les diminutifs sont beaucoup plus employés en espagnol qu’en français.

En espagnol, on peut ajouter un suffixe diminutif à un nom, à un adjectif qualificatif, à un participe passé, à un adverbe, ou même, bien que rarement à un gérondif :

El libro  (le livre)                    →   el librito  (el librito)
El hombre  (l’homme)          →   el hombrecillo  (le petit homme)
Fácil  (facile)                          →   facilito  (très facile) *
Cansado  (fatigué)                →   cansadito  (un peu fatigué)
Corriendo  (en courant)       →   corriendito   (courant à petits pas) **
Rápido (rapidement)            →   rapidito (très rapidement)*

* En principe, les diminutifs marquent la petitesse, mais parfois, selon le contexte ils peuvent avoir une valeur différente.
** Cet emploi est peu fréquent.

 

LES DIMINUTIFS EN –ITO

On ajoute -ito/-ita :

si le mot est terminé par -a ou par -o, ou par une consonne autre que -n et –r
si le mot a plus de deux syllabes et est terminé par –e

una casa   (une maison)          →   una casita  (une maisonnette)
un gato   (un chat)                    →   un gatito   (un petit chat)
un paquete   (un paquet)         →   un paquetito  (un petit paquet)

 

LES DIMINUTIFS EN –CITO

On ajoute –cito/-cita :

si le mot a deux syllabes et est terminé par –e
si le mot a deux syllabes ou plus et est terminé par –n ou -r

Un café  (un café)                     →  un cafecito   (un petit café)
Una canción  (une chanson)  →  una cancioncit(une chansonnette)
Una mujer  (une femme)         →  una mujercita   (une petite femme)

 

LES DIMINUTIFS EN –ECITO

On ajoute –ecito/-ecita :

aux mots qui n’ont qu’une seule syllabe
aux mots de deux syllabes dont la première comporte une diphtongue accentuée

Un tren  (un train)       →  un trenecito   (un petit train)
Una flor  (une fleur)    →  una florecita   (une fleurette)
Un puerto  (un port)   →  un puertecito  (un petit port)

 

LES AUTRES DIMINUTIFS

Les diminutifs -illo/-illa, -cillo/-cilla, -ecillo/-ecilla, ainsi que –uelo/-uela, -zuelo/-zuela, -ezuelo/-ezuela sont aussi d’un emploi courant.

Ils suivent les mêmes règles d’emploi que : -ito, -cito, et –cillo :
Un dedo 
(un doigt)                 →   un dedillo  (un petit doigt)
Una fuente  (une fontaine)    →  una fuentecilla  (une petite fontaine)
Un pastor  (un berger)           →   un pastorcillo  (un petit berger)
Un pan   (un pain)                   →   un panecillo    (un petit pain)
Pillo  (coquin)                          →   pilluelo   (petit coquin)
Un joven  (un jeune)               →    un jovenzuelo   (un gamin)
Una puerta  (une porte)         →    una portezuela   (une petite porte) Attention au changement de la première syllabe.
Un rey   (un roi)                        →    un reyezuelo   (un roitelet)

 

LES DIMINUTIFS RÉGIONAUX

Il existe de nombreux diminutifs régionaux .

Par exemple :

-ico s’emploie en Aragon : la Pilarica (la Vierge du Pilar)
-iño , en Galice :  pobriño (pauvre petit)
-uco,  dans la región de Santander : la tierruca (la terre natale)
-eto,  en Catalogne : pobreta (pauvre petite)

 

LES DIMINUTIFS DES PRÉNOMS

Les diminutifs des prénoms sont très utilisés par les espagnols, souvent plus que le prénom original et parfois même au-delà des relations familiales ou amicales.

Certains diminutifs sont très différents du prénom.

Marta  (Marthe)             → Martita
Pablo  (Paul)                   → Pablito
Francisco  (François)    → Paco, Paquito, Pancho, Curro
Dolores                            → Lola
José    (Joseph)              →  Pepe, Pepito
Ignacio  (Ignace)            →  Nacho