LE PARC DE DOÑANA

 

 

 

Parque de Doñana – Marismas – Foto Dvasquezq – Wikipedia

Situé en Andalousie, à cheval sur les provinces de Huelva, Séville et Cadix, le parc de Doñana, déclaré réserve de la biosphère et inscrit au patrimoine de l’Humanité, est un des espaces naturels les plus importants d’Europe.

Sa superficie est de 122 487 hectares dont 54 251 appartiennent au Parc National et 68 236 au Parc Naturel.

Parque de Doñana -Foto Gabriela Coronado Hernández- Wikipedia

Le parc présente une grande variété de paysages : marais, lagunes, forêts, dunes, plages, falaises… Ce grand nombre d’écosystèmes a donné lieu à une biodiversité unique en Europe.

Parque de Doñana – Marismas – Foto Technische_Fred – Wikipedia

Une partie importante du parc est constituée de marécages. Son littoral offre 27 kilomètres de plages complètement vierges.

Parque de Doñana -Dunas- Foto Diego Delso – Wikipedia

Des dunes mobiles se déplacent au gré du vent.

Parque de Doñana -Playa del Asperillo – Foto José Luis Filpo Cabana – Wikipedia

La falaise de l’Asperillo de plus de 30 mètres de haut domine le paysage côtier.

Parque de Doñana – Pinar de la Algaida – Foto Antonio M. Romero Dorado- Wikipedia

Les étendues de pins se trouvent réparties sur toutes les zones.

Parque de Doñana – Doñana y el Guadalquivir – Foto Technische_Fred – Wikipedia

Sa situation privilégiée entre deux continents, l’Europe et l’Afrique, et entre deux fleuves, le Guadalquivir et le Tinto, l’a converti en un refuge idéal pour les milliers d’oiseaux migrateurs.

Parque-de-Doñana-Canard-Foto-Arpingstone-Wikipedia.jpg

En automne, de nombreux canards sauvages quittent le nord de l’Europe pour regagner Doñana.

Parque de Doñana -Garza imperial – Foto MPF -Wikipedia

Au printemps et en été, ce sont les cigognes, les hérons et les hirondelles qui arrivent d’Afrique.

Parque de Doñana – Cormoranes en el Guadalquivir – Alexwing – Wikipedia

Les bosquets, les buissons, les rivières sont leurs zones préférées pour faire leurs nids.

Parque de Doñana -Ciervos- Foto Diego Delso – Wikipedia

La faune et la flore sont très variées : 20 espèces de poissons d’eau douce, 10 espèces d’amphibiens, 21 espèces de reptiles, 37 espèces de mammifères et 360 espèces d’oiseaux peuplent le parc.

Parque de Doñana -Flamencos- Rameylauren- Wikipedia

Les cerfs, et les flamants roses par exemple font partie du paysage.

Parque de Doñana -Aguila imperial – Foto José Antonio Lagier Martin- Wikipedia

Certains animaux sont uniques et en risque d’extinction.

Parque de Doñana – Lince ibérico -a- – Foto www.lynxexsitu.es – Wikipedia

C’est le cas de l’aigle impérial ibérique ou du lynx ibérique.

Il y a plus de 900 espèces de plantes répertoriées. Plusieurs d’entre elles sont rares ou endémiques.

Parque de Doñana – Costa – Foto Antartidae – Wikipedia

Sur le littoral, on peut voir plusieurs types de plantes comme la roquette de mer ou le panicaut sur les plages, le genévrier ou le lys de sable sur les dunes.

Parque de Doñana – Pinos – FotoNacho Pinto- Wikipedia

Des pins, des chênes-lièges, des arbousiers, des oliviers, des myrtes poussent entre les matorrals. La végétation aquatique est aussi très variée.

Parque de Doñana -Gaviotas en la playa- Foto Diego Delso – Wikipedia

Le parc de Doñana est un endroit unique et un paradis pour tous les amoureux de la nature. C’est aussi un site protégé et qui reste fragile.

Parque de Doñana -Sendero – Foto Marc Rykaert (MJJR) – Wikipedia

Les voitures y sont interdites, mais de nombreux sentiers permettent de le parcourir à pied. Il est possible également de le visiter en 4X4, en bicyclette ou à cheval.