L’ALHAMBRA DE GRENADE

 

 

La Alhambra – Jardines – Foto Yair Haklai

L’Alhambra est une cité fortifiée, située sur le plateau de la Sabika qui domine la ville de Grenade. Son nom vient de l’arabe, « al-Hamra », « la rouge ». Construite entre le IXe siècle et le XIVe siècle, elle fut la résidence des souverains nasrides du royaume de Grenade.

La Alhambra au soleil couchant – Foto Alejandro Mantecón-Guillén

L’Alhambra est un magnifique ensemble architectural de forteresses, somptueux palais, jardins et fontaines où l’eau et la lumières jouent un rôle prépondérant. Les palais sont richement décorés.

La Alhambra – El árbol de la vida – Foto le dieu

Les éléments décoratifs sont variés et les plus utilisés sont les motifs de végétaux, les entrelacs, les réseaux de losanges et les calligraphies, qui reproduisent des poèmes des oraisons ou des textes du Coran.

Lorsqu’en 1492, les Rois Catholiques conquirent l’Ahlambra, ils furent émerveillés de la beauté des palais et décidèrent de les conserver sans les modifier.

La Alhambra – La barbacana y la muralla de la Alcazaba, la torre de armas y la torre de la Vela – Foto Michal Osmenda

 Édifiée sur la zone la plus élevée de la colline, l’Alcazaba, qui date du IXe siècle, est la partie la plus ancienne de l’Alhambra.

La Alhambra – Las torres de la Alcazaba – Foto Jebulon

C’était une zone militaire et ses tours permettaient d’observer, entre autres, les mouvements des troupes de la Reconquête. La plus haute, la tour de la Vela, offre une magnifique vue panoramique sur la plaine et la ville de Grenade.

La Alhambra – La Medina – Foto AdriPozuelo

La Médina, aujourd’hui en ruines était une zone habitée, une ville pensée pour subvenir aux besoins de la Cour et des souverains. Elle possédait plusieurs commerces, une mosquée et des bains publics.

Les Palais Nasrides est formé par un groupe de bâtiments qui comportent trois zones: le Mexuar, le Palais de Comares et le palais des Lions. Tous sont constitués de plusieurs salles rectangulaires reliées entre elles par des vestibules.

La Alhambra – Mexuar – Foto José Luiz Bernardes Ribeiro

La salle du Mexuar était le siège du tribunal royal.

La Alhambra – Mexuar – Foto michael clarke stuff

Au centre, quatre colonnes de marbre soutiennent un plafond lambrissé du XVIe siècle ; après la Reconquête, la salle a subi de nombreuses modifications.

La Alhambra -Patio de los Arrayanes – Foto Greenshed

Le palais de Comares est composé de plusieurs salles disposées autour de la cour des Myrtes (el patio de los Arrayanes). Cette cour doit son nom aux buissons de myrtes qui entourent un grand bassin central de 34 mètres de long et 7,10 mètres de large.

La Alhambra – Mexuar – Sala de Ambajadores -Foto José Luiz Bernardes Ribeiro

À l’intérieur de la tour de Comares, se trouvent la salle de la Barque et la salle des Ambassadeurs. Il semble que c’est là que Boabdil prit la décision d’abandonner Grenade et que plus tard Christophe Colomb arriva à convaincre les Rois Catholiques d’organiser l’expédition qui lui fit découvrir l’Amérique.

La Alhambra – Patio de los leones – Ftot Tuxyso

Le palais des lions était la résidence du souverain et de sa famille. Les différentes pièces, la salle des Muqarnas, la salle des rois, la salle, la salle des deux Sœurs, la salle des Abencerages et le harem, se distribuent autour d’un patio central, la cour des Lions.

La Alhambra – Arcos en patio de los leones – foto Javier Carro

La cour des Lions, de 35 mètres de long et 24 mètres de large, est rectangulaire. Elle est entourée d’une galerie couverte supportée par 124 colonnes formant des arcs richement décorés de filigrane.

Au Centre, se trouve la fontaine des Lions où douze statues de lions symbolisant la force et le courage, soutiennent un bassin d’albâtre.

La Alhambra – El pardal y jardines – Foto AdriPozuelo

Le Partal est un ensemble de jardins en terrasse. C’est dans cette zone qu’habitait la noblesse nasride, mais  les palais qu’elle occupait n’existent plus aujourd’hui ou sont en ruines.

La Alhambra – Partal, torre de las Damas – Foto Michael Clarke Stuff

La tour des Dames est la partie antérieure de l’un d’entre eux que l’on peut encore admirer aujourd’hui.

La Alhambra -El Generalife – Foto Bobbylamouche

Le Généralife qui est situé hors des murs d’enceinte de l’Alhambra, était la résidence d’été des souverains nasrides. Il est composé de deux bâtiments qui, contrairement à l’Alhambra, sont très simples et peu décorés.

La Alhambra -Generalife – El patio de la Acequia – Foto Michal Osmenda

Le Généralife possède de superbes jardins où l’eau est l’élément le plus important. Le patio de la Acequia se trouve au centre des bâtiments.

La Alhambra – Patio del ciprès de la Sultana – Foto gema de la fuente

Le patio du Cyprès de la sultane avec son bassin central entouré de haies de myrtes et un autre petit bassin au milieu, possède aussi un cyprès qui selon la légende fut le témoin des infidélités de l’épouse de Boabdil.

La Alhambra – Generalife – La escalera del agua – Foto gema de la fuente

Dans Hauts Jardins du Palais, le murmure de l’eau qui circule dans les deux canaux à trois niveaux de l’Escalier des Eaux (la Escalera del Agua)  apporte une agréable sensation de relaxation.

La Alhambra -Fachada sur del palacio- Foto Ingo Mehling

Le palais de Charles Quint fut ajouté après la Reconquête. C’est un bâtiment carré, de style Renaissance, construit par l’architecte Pedro Manchuca .

La Alhambra – El Palacio de Carlos I – el patio interior. Foto Ra-smit

Son patio rond, à double colonnade est une des plus belles créations de l’époque. Il abrite actuellement le Musée des Beaux-arts de Grenade et le Musée de l’Alhambra.

La Alhambra – Palacio de los Leones – Mirador de Lin-dar-Aixa – Foto Leronich

L’Alhambra a inspiré de nombreux artistes, musiciens, écrivains et poètes comme Manuel de Falla, Francisco Tárrega, Washington Irving, Chateaubriand, Victor Hugo…

L’Alhambra est inscrite au Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco.