Potes - Calle Fuente la riega

L’ACCENT TONIQUE EN ESPAGNOL I

 

 

En espagnol, chaque mot de plus d’une syllabe, a une syllabe tonique, c’est-à-dire qui se distingue par une émission de voix plus forte.

La place de cet accent tonique obéit aux règles suivantes :

les mots terminés par une voyelle, un –n ou un –s, ont l’accent tonique sur l’avant-dernière syllabe :

un hombre     un homme
una casa         une maison
perdonan        ils/elles pardonnent
los viajes        les voyages

Ces mots ne portent pas d’accent écrit.

 

Les mots terminés par une consonne (sauf –n ou –s) ont l’accent tonique sur la dernière syllabe :

la pared     le mur
el perfil       le profil
la nariz       le nez
un alfiler     une épingle

Ces mots ne portent pas d’accent écrit.

 

Les mots qui n’obéissent pas à ces deux règles et sont accentués sur une autre syllabe portent un accent écrit, « la tilde » en espagnol, (semblable à l’accent aigu français) sur la voyelle tonique :

unpiz     un crayon
una canción   une chanson
el perdón     le pardon
un chófer     un chauffeur

En conséquence, les mots dont l’accent tonique se trouve sur l’avant-avant-dernière syllabe portent toujours un accent écrit :

un jaro     un oiseau
un alisis    une analyse
un gimen   un régime