patios-de-cordoba-1080x675

LA PALMERAIE D’ELCHE

 

 

Elche – Palmeraie – Photo Jose Carlos Diez

Cette immense étendue de plus de 200 000 palmiers se trouve en plein centre de la ville d’Elche, à environ 25 kilomètres d’Alicante.

Elche – Parque Municipal

C’est la plus grande palmeraie d’Europe. Son origine remonte aux phéniciens. Plus tard, entre le VIIIe et le IXe, les Arabes développèrent la plantation et l’aménagèrent en parcelles, ou vergers « los huertos », et installèrent un système complexe d’irrigation qui la convertit en une oasis.

Elche – Palmier-dattier

Il y a plus de 2 800 espèces de palmiers au monde, mais presque tous ceux qui sont cultivés à Elche sont des palmiers-dattiers (Phoenix dactylifera) qui donnent leurs fruits en décembre.

Elche – Palmeraie – Photo JC l’Espagneincontournable

De nos jours, la palmeraie a perdu sa fonction agricole. On utilise seulement les palmes des arbres mâles pour les processions des rameaux et pour l’artisanat.

Palmeraie d’Elche-Le Huerto del Cura- Photo JC L’Espagneincontournable

Les parcelles les plus connues sont le Parc National, le « Huerto de Abajo », le « Huerto del Chocolatero » et surtout le « Huerto del Cura », déclaré « jardin artistique national ».

Elche – Huerto del Cura – Photo JC l’Espagneincontournable

Le « Huerto del Cura », qui appartenait au curé d’Elche au XIXe siècle, se compose de 1000 palmiers sur une surface d’environ 13 000 mètres carrés.

Elche – Huerto del Cura – Photo JC l’Espagneincontournable

On y trouve également de nombreuses plantes et fleurs méditerranéennes et tropicales, des citronniers, des orangers, des caroubiers, des cactées ainsi que des plantes aquatiques dans plusieurs bassins.

Elche – Huerto del Cura- Photo JC l’Espagneincontournable

Les palmiers restent cependant les protagonistes de ce magnifique jardin.

Elche – Le palmier impérial – Photo JC l’Espagneincontournable

Le palmier impérial, le plus connu, est un exemplaire unique et exceptionnel en raison de sa taille et de ses six énormes stipes issus d’un seul tronc. Il reçut le nom d’impérial en hommage à l’impératrice Élisabeth d’Autriche-Hongrie, « Sissi », qui visita la palmeraie en 1894.

Elche – El Huerto del Cura – La dama de Elche – Photo Diego Delso

Il y a aussi plusieurs sculptures dans le « Huerto del Cura ». La plus notable est sans doute la reproduction de la « Dama de Elche », un buste Ibérique du Ve siècle, découvert aux environs d’Elche en 1897, et dont l’original se trouve au musée archéologique de Madrid.

Elche – El Huerto del Cura – Photo Diego Delso

La Palmeraie d’Elche est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.