LES COMPARATIFS EN ESPAGNOL

 

 

En espagnol, la comparaison peut porter sur un nom, sur un adjectif, sur un verbe ou sur un adverbe. La structure de la comparaison de supériorité et d’infériorité, est semblable à celle du français.

 

LE COMPARATIF DE SUPÉRIORITÉ

Il se construit de la façon suivante :

Más + nom + que
Pedro tiene más libros que Pablo
Pierre a plus de livres que Paul.

Más + adjectif + que
María es más guapa que Luisa.
Marie est plus jolie que Louise.

Más + adverbe + que
Pedro ha contestado más rápidamente que Antonio.
Pierre a répondu plus rapidement qu’Antoine.

Verbe + más que
Tus amigos han viajado más que tú.
Tes amis ont voyagé plus que toi.

 

LE COMPARATIF D’INFÉRIORITÉ

Il se construit de la façon suivante :

Menos + nom + que
He comido menos galletas que tú.
J’ai mangé moins de biscuits que toi

Menos + adjectif + que
Hace menos frío que ayer
Il fait moins froid qu’hier.

Menos + adverbe + que
María se levanta menos temprano que su hermana.
Marie se lève moins tôt que sa sœur.

Verbe + menos que
Tu amigo trabaja menos que tú.
Ton ami travaille moins que toi.

Lorsque le second terme de la comparaison (de supériorité ou d’infériorité) est une proposition ayant son propre verbe, que doit être précédé de del,  de de la, ou de de lo.

Esta chica es más simpática de lo que pensaba.
Cette fille est plus sympathique que je ne pensais.

Tenemos más libros de los que necesitamos.
Nous avons plus de livres que ceux dont nous avons besoin.

Si le verbe de la subordonnée est un participe passé suivi de lo, que est supprimé :
El tiempo es más caluroso de lo previsto.
Le temps est plus chaud que prévu.

 

COMPARATIFS IRRÉGULIERS

Certains comparatifs sont irréguliers :

Bueno (bon)            →      Mejor (meilleur)
Malo (mauvais)      →      peor (pire)
Grande (grand)      →       mayor (plus grand, plus âgé)
Pequeño (petit)     →       menor  (plus petit)

 

LE COMPARATIF D’ÉGALITÉ

Il se construit un peu différemment. Le second terme de la comparaison est introduit par como.

Tanto(s) ou tanta(s) + nom + como
Tengo tantos libros como mi primo.
J’ai autant de livres que mon cousin.

Devant un adjectif ou un adverbe tanto s’apocope en tan :
Tan + adjectif ou adverbe + como
Luis es tan alto como María
Louis est aussi grand que Marie.

He llegado tan pronto como tú.
Je suis arrivé aussi tôt que toi..

Verbe + tanto como
Al enterarse de la buena noticia, se alegró tanto como tú.
En apprenant la bonne nouvelle, il s’est réjoui autant que toi

 

 

L’APOCOPE DES ADJECTIFS QUALIFICATIFS EN ESPAGNOL

 

Madrid – Foto Basilio

 

L’apocope est la suppression d’un son à la fin d’un mot.
Certains adjectifs sont susceptibles de subir l’apocope.

 

Bueno et Malo perdent le –o final devant un nom masculin singulier. (Si l’adjectif est au pluriel ou se trouve après le nom, il n’y a pas d’apocope).

Juan es un buen estudiante.
Jean est un bon étudiant.

Es un mal momento.
C’est un mauvais moment.

Mais :
Juan es un estudiante bueno
Es un momento malo.

 

Grande perd le –e final devant un nom masculin ou féminin au singulier, même s’il est suivi d’un autre adjectif.

Madrid es una gran ciudad.
Madrid est une grande ville.

Pablo tiene un gran coche.
Pierre a une grande voiture.

Es el gran y célebre poeta que vimos en televisión.
C’est le grand et célèbre poète que nous avons vu à la télévision.

Mais :
Madrid es une ciudad grande.
Pedro tiene un coche grande.

Grande ne s’apocope pas s’il est précédé de  más :
Es la más grande desilusión que hemos tenido.
C’est la plus grande désillusion que nous avons eue.

 

Santo  perd la dernière syllabe devant un prénom masculin :

san Pedro (saint Pierre), san Pablo (saint Paul), san Juan (saint Jean).

L’apocope ne se produit pas devant les noms qui commencent par To et par Do
santo Domingo
(saint Dominique), santo Tomás (saint Thomas),

 ni devant les noms communs :
El Santo Padre (le Saint Père)
Un santo varón (un saint homme)
Todo el santo día (toute la sainte journée)

 

 

LE PLURIEL DES ADJECTIFS QUALIFICATIFS

 

 

 

En espagnol, l’adjectif qualificatif s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie.

La formation du pluriel dépend de la terminaison et de l’accentuation de l’adjectif.

Lorsque l’adjectif  singulier se termine par une voyelle non accentuée, on ajoute simplement un –s au pluriel.

Un niño rubio                          Unos niños rubios.
Un petit garçon blond             Des petits garçons blonds

Esta chica es morena.           Estas chicas son morenas.
Cette fillette est brune.             Ces fillettes son brunes.

La casa es grande                   Las casas son grandes.
La maison est grande               Les maisons sont grandes

 

Lorsque l’adjectif s singulier se termine par une voyelle tonique (ou –ú) ou une consonne autre que –s, on ajoute –es au pluriel.

No es un asunto baladí.          No son asuntos baladíes.
Ce n’est pas un sujet futile.        Ce ne sont pas des sujets futiles.

Este hombre es hindú.             Estos hombres son hindúes.
Cet homme est hindou.               Ces hommes sont hindous.

El ejercicio es fácil.                    Los ejercicios son fáciles.
L’exercice est facile.                       Les exercices sont faciles.

Es un hombre feliz                    Son hombres felices.*
C’est un homme heureux.           Ce sont des hommes heureux.

* Les mots terminés en –z font leur pluriel en –ces.

Lorsque l’adjectif se termine par –s au singulier, on ajoutera –es au pluriel si la dernière syllabe est accentuée.

Tu amigo es francés.                   Tus amigos son franceses.
Ton ami est français.                     Tes amis sont français.

 

Si la dernière syllabe n’est pas accentuée, l’adjectif au pluriel, garde la même forme qu’au singulier.

Un triángulo isósceles.                 Dos triángulos isósceles.
Un triangle isocèle.                         Deux triangles isocèles

 

Les adjectifs de couleur composés, sont invariables, de même que les noms utilisés comme adjectifs de couleur :

Unos pantalones azul marino
Des pantalons bleu marine.

Unos manteles naranja.
Des nappes orange.

 

 

LES ADJECTIFS QUALIFICATIFS EN ESPAGNOL

 

 

 

L’adjectif qualificatif exprime une qualité du nom.
Il n’a pas de genre propre.
Il est masculin ou féminin selon le genre du nom qu’il accompagne.

Pedro es alto.                  María es alta.
Pierre est grand.               Marie est grande.

 

MASCULIN ET FÉMININ DES ADJECTIFS EN ESPAGNOL

Les adjectifs terminés en –o au masculin, se terminent en –a au féminin.

El niño rubio.                    La niña rubia.
Le petit garçon blond.       La petite fille blonde.

Les adjectifs masculins terminés par une voyelle autre que –o ou par une consonne gardent la même forme au masculin.

Un vecino amable.             Una vecina amable.
Un voisin aimable.               Une voisine aimable.

Un hombre ágil.                  Una mujer ágil.
Un homme agile                   Une femme agile.

Un niño feliz.                       Una niña feliz.
Un petit garçon heureux.    Une petite fille heureuse.

Il y a cependant des exceptions :

Les adjectifs masculins terminés par les suffixes péjoratifs –ete,  -ote, -ute, font leur féminin en –a.

Regordete             →        regordeta            grassouillet(te)
Feote                     →         feot                   moche
Franchute              →        franchuta            français(e) (péjoratif)

Les adjectifs masculins terminés en –ín, -án, -ón, -dor, -tor, -sor, font leur pluriel en ajoutant un –a.

Parlanchín          →          parlanchina          bavard(e)
Holgazán            →           holgazan           paresseux/paresseuse
Llorón                   →          llorona                 pleurnichard(e)
Trabajador          →         trabajadora         travailleur/travailleuse
Sucesor                →          sucesora             successeur

Les adjectifs masculins terminés par une consonne, désignant la nationalité, l’appartenance à une région ou à une ville font leur féminin en ajoutant un –a. Ceux qui sont terminés au masculin par une voyelle autre que –o restent invariables.

Español           →        española           espagnol(e)
Francés           →         francesa            français(e)
Andaluz           →        andaluza           andalous(e)
Burgalés         →         burgales         de Burgos

Mais :
Un pueblo belga            una ciudad belga
Un village belge                 une ville belge

LES PRONOMS PERSONNELS COMPLÉMENTS EN ESPAGNOL

 

 

LES PRONOMS PERSONNELS COMPLÉMENTS D’OBJET DIRECT

singulier               pluriel
1re pers.            me                          nos
2e pers.             te                             os
3e pers.             lo/le, la                 los/les, las

 

L’emploi du pronom personnel COD est simple pour les premières et deuxièmes personnes du singulier et du pluriel.

Pedro me conoce.
Pierre me connait.

Ellos te miran.
Ils te regardent.

Yo os conozco.
Je vous connais.

María nos ha visto.
Marie nous a vus.

Pour les troisièmes personnes du singulier et du pluriel, la règle générale est l’utilisation de lo au singulier et los au pluriel, si le pronom représente des personnes ou des objets masculins et la au singulier et las au pluriel, s’il représente des personnes ou objet féminins.

Ha llegado Juan. ¿lo has visto?
Jean est arrivé. Tu l’as vu?

¿Donde están los niños? – Los he visto en el jardín.
Où sont les enfants ? – Je les ai vus dans le jardín.

Este libro lo compré ayer.
Ce livre, je l’ai acheté hier.

A esta niña la conozco.
Cette petite fille, je la connais.

No tengo las llaves, las perdí ayer.
Je n’ai pas les clés, je les ai perdues hier.

Si le pronom COD représente usted ou ustedes, on emploie le/la au singulier ou les/las au pluriel.

Señor, le ví ayer en el teatro.
Monsieur, je vous ai vu hier au théâtre.

Señora, la ví ayer en el teatro.
Madame, je vous ai vue hier au théâtre.

Lorsque le COD représente une personne, et seulement au masculin singulier (les ne s’emploie pas au masculin pluriel), l’utilisation du pronom le est permise.

Ha llegado Juan. ¿Le has visto?
Jean est arrivé. Tu l’as vu?

 

LES PRONOMS PERSONNELS COMPLÉMENTS D’OBJET INDIRECT

                             singulier                 pluriel
1re pers.            me                             nos
2e pers.              te                               os
3e pers.             le                                les

 

Carlos me ha enviado las fotos.
Charles m’a envoyé les photos.

El profesor nos explica la lección.
Le professeur nous explique la leçon.

Les pronoms personnels COI ne marquent pas le genre.
Aux troisièmes personnes du singulier et du pluriel, on emploie uniquement les pronoms le et les, indépendamment du genre du nom qu’ils représentent.

Cuando venga mi amigo, le daré este libro.
Quand mon ami viendra, je lui donnerai ce livre.

Dame la dirección de María, le voy a escribir.
Donne-moi l’adresse de Marie, je vais lui écrire.

Llama a los niños, les voy a dar caramelos.
Appelle les enfants, je vais leur donner des bonbons.

Parfois, le contexte ne suffit pas pour identifier le nom représenté par le pronom. Pour préciser, on ajoute a + nom ou pronom.

Pedro le ha escrito a ella.
Pierre lui a écrit.

Pedro le ha escrito a Usted.
Pierre vous a écrit.

Laísmo et loísmo
L’emploi de la/las et lo/los comme pronom personnel COI  au lieu de le/les, existe parfois dans certaines régions d’Espagne, en particulier dans le centre. Il est formellement déconseillé par la RAE (Real Academia Española).

 

 

 

 

 

 

EXPRIMER L’OBLIGATION EN ESPAGNOL

 

 

 

 

Il y a plusieurs façons d’exprimer l’obligation en espagnol :

 

Deber + infinitif exprime une obligation personnelle ou morale
Debes estudiar para aprobar el exámen.
Tu dois étudier pour réussir à l’examen.

 

Haber de + infinitif exprime aussi l’obligation de réaliser une action
Has de dormir más para estar en forma.
Tu dois dormir davantage pour être en forme.

 

Tener que + infinitif exprime une obligation incontournable
Tenemos que salir ahora si queremos coger el tren de las cinco.
Nous devons partir maintenant si nous voulons prendre le train de cinq heures.

 

Hay que + infinitif exprime une obligation d’ordre général
Hay que tener mucha suerte para ganar a la lotería.
Il faut avoir beaucoup de chance pour gagner à la loterie.

 

Hace falta, es necesario, es menester, es preciso : ces quatre formes qui sont également suivies d’un infinitif, se traduisent aussi par il faut.
Es preciso rellenar este formulario para inscribirse al curso de francés.
Il faut remplir ce formulaire pour s’inscrire au cours de français.

 

 

 

LE PLURIEL DES NOMS COMPOSÉS EN ESPAGNOL

 

 

 

La formation du pluriel des noms composés dépend de la nature des mots qui les composent.

 

La marque du pluriel apparait sur le deuxième mot lorsque le nom s’écrit en un seul mot

Nom + nom
La bocacalle                las bocacalles         entrée(s) de rue(s)

Nom + adjectif
El aguardiente           los aguardientes       eau(x) de vie

Ajectif + adjectif
Un claroscuro       
    unos claroscuros     clair(s)-obscur(s)

Verbe + nom
El matafuego         
     los matafuegos       extincteur(s)

Verbe + pronom
El pésame                
     los pésames             condoléances

 

La marque du pluriel apparait seulement sur le premier mot lorsque le nom est composé de deux noms qui ne sont pas soudés et que le second joue le rôle d’adjectif du premier

Nom + nom
La hora punta  
     las horas punta       heures(s) de pointe
El piso piloto          los pisos piloto       appartement(s) témoin(s)

 

La marque du pluriel apparait sur les deux composants  qu’ils soient soudés ou séparéslorsque le nom composé est formé d’un nom et d’un adjectif.

Nom + adjectif
El guardia civil       
     los guardias civiles     garde(s) civil(s)
El gentilhombre         los gentileshombres  gentil(s)hommes(s), mais également  los gentilhombres

 

De nombreux noms composés sont invariables parce qu’ils sont formés avec un nom déjà au pluriel

El cortapapeles          los cortapapeles     coupe-papier(s)
El cuentagotas           los cuentagotas      compte-gouttes
El cumpleaños            los cumpleaños      anniversaire(s)

 

Certains mot composés invariables sont des cas particuliers

El hazmerreír            los hazmerreír      risée(s)
El todoterreno 
     los todoterreno    4 x 4

∗ atasco = embouteillage

OMISSION DE L’ARTICLE INDÉFINI EN ESPAGNOL

 

 

 

Il y a plusieurs cas où l’article indéfini ne s’utilise pas en espagnol, alors qu’ il est obligatoire en français.


Devant : cierto (cierta), cualquiera (n’importe quel/quelle, quelconque), distinto (différent), igual (égal), medio (demi), otro (autre), semejante (semblable), tal (tel/telle)

Cierto día mi amiga decidió ir a vivir en un pueblo.
Un certain jour, mon amie décida d’aller vivre dans un village.

Pedro puede llegar en cualquier momento.
Pierre peut arriver à n’importe quel moment.

Nos vamos en media hora.
Nous partons dans une demi-heure.

 

Avec un complément de manière précédant le nom :

Paula andaba con paso ligero para llegar a la hora a la oficina.
Paule marchait d’un pas rapide pour arriver à l’heure au bureau.


Lorsque le nom a un sens général :

A tu amigo le gusta llevar corbata.
Ton ami aime porter une cravate.

 

 Pour indiquer une profession :

Mi amigo es profesor de español.
Mon ami est professeur d’espagnol.


Pour traduire le partitif français (de, du, de la, de les).

Pedro bebe agua.
Pierre boit de l’eau.

Hemos comprado mantequilla.
Nous avons acheté du beurre.

 

 

TRADUIRE “IL Y A” EN ESPAGNOL

 

 

« Il y a » se traduit en espagnol de deux façons.

 

Devant un article indéfini, un nombre ou un adverbe :

On utilise  « hay » qui est la forme impersonnelle du verbe « haber » au présent

En esta calle hay una tienda de deportes.
Dans cette rue, il y a un magasin de sports.

Hay tres libros de historia en la estantería.
Il y a trois livres d’histoire sur l’étagère.

Hay mucha circulación en esta calle.
Il y a beaucoup de circulation dans cette rue.

No hay flores en este jardín.
Il n’y a pas de fleurs dans ce jardín.

Ya no hay agua en la botella.
Il n’y a plus d’eau dans la bouteille.

Pour les autres temps, on utilise le verbe « haber » a la troisième personne du singulier :

Había muchos libros en la estantería.
Il y avait beaucoup de livres sur l’étagère.

Ha habido tres días de lluvia.
Il y a eu trois jours de pluie.

Habrá un pastel el día de tu cumpleaños.
Il y aura un gâteau le jour de ton anniversaire.

¡Ojo ! Pour exprimer une durée, on utilise le verbe « hacer »

Hace tres años, vivía en España.
Il y a trois ans, je vivais en Espagne.

 

Devant un article déterminé ou un possessif :

« Il y a » se traduit par le verbe « estar ».

En esta plaza está la estatua de Miguel de Cervantes.
Sur cette place, il y a la statue de Miguel de Cervantes.

En frente del Ayuntamiento, está la casa de Pedro.
En face de la mairie, il y a la maison de Pedro.

 

LE PLURIEL DES NOMS EN ESPAGNOL

 

 

 

En espagnol, le nom forme son pluriel en fonction de sa terminaison et de son accentuation.

 

Noms terminés par une voyelle atone :

On ajoute un –s au pluriel

La mesa     ⇒    las mesas    les tables
El libro            los libros      les livres
La calle           las calles      les rues
La tribu           las tribu     les tribus

 

Noms terminés par les voyelles accentuées -á, -é, -ó :

On ajoute un –s au pluriel

La mamá         las mamá   les mamans
El té               ⇒    los tés            les thés
El dominó       los dominós  les dominos

 

Noms terminés par les voyelles accentuées –ú, -í :

Les deux pluriels, en –ús et úes et en –ís et –íes peuvent être utilisés

El menú           los menús / los menúes     les menus
El tabú             los tabús / los tabúes         les tabous
El esquí          los esquís / los esquíes     les skis
El jabalí           los jabalís / los jabalíes     les sangliers

 

Noms terminés par les consonnes –l, -n, -r, -d, -j, -z :

On ajoute –es au pluriel

El papel             los papeles           les papiers
El león               los leones             les lions
El carácter      los caracteres *    les caracteres
La pared           las paredes            les murs
El reloj          ⇒    los relojes              les montres
El pez                 los peces **          les poissons

* Pour ces trois noms, la formation du pluriel entraine un déplacement de l’accent tonique :

 El carácter          los caracteres
El régimen           los regímenes        les régimes
El espécimen      los especímenes    les spécimens

** Pour les mots terminés par –z, la formation du pluriel entraine une modification ortographique :

El pez            los peces     les poissons
La nariz        las narices   les nez

 

Noms terminés par –s ou –x :

On ajoute –es si la dernière syllabe est accentuée

El interés         los intereses     les intérêts
El fax                   los faxes           les fax

Le nom ne change pas si la dernière syllabe n’est pas accentuée.

El jueves        los jueves    les jeudis
El torax          los torax       les thorax