patios-de-cordoba-1080x675

LES PATIOS DE CORDOUE

 

 

Les patios font partie des plus grands attraits de la ville de Cordoue en Andalousie.

Leur origine remonte à l’époque romaine où les maisons étaient disposées autour d’un espace ouvert.

Patio de Cordoue

Plus tard, les Arabes conservèrent ce modèle de construction en ajoutant au patio des plantes et des fleurs et des points d’eau, afin de donner plus de fraîcheurs à cette zone d’Espagne où les températures sont très élevées en été.

patio-de-cordoba2

Certains  appartiennent à des maisons unifamiliales. D’autres donnent accès à plusieurs logements.

Patio cordobés

Les sols sont généralement pavés et il y a un puits ou une fontaine au centre et parfois un lavoir. Les murs sont blanchis à la chaux et décorés de pots de fleurs de toutes sortes : géraniums jasmins, œillets, roses…

Cordoue – Patio

La végétation est souvent exubérante. Il y a quelques fois des arbres, des orangers, des citronniers.

La plupart des patios se trouvent dans les quartiers de la vieille ville : Alcazar Viejo, Santa Marta, Sam Lorenzo, San Basilio et la Judería.

Cordoba – Palacio de Viana patio de recibo – Foto Jose Luis Filpo Cabana

Près de la mosquée-cathédrale, il y a aussi de magnifiques patios qui appartiennent à de grandes demeures seigneuriales. Le plus bel exemple se trouve dans le Palais de Viane où l’on peut en voir douze qui sont tous très  différents.

Córdoba

Tous les ans, au mois de mai, Cordoue célèbre son Festival des patios. Il s’agit d’un concours qui prime le plus beau.

patios-de-cordoba

Pendant quelques jours, de nombreux patios ouvrent leurs portes au public et les rues de la ville se remplissent de couleurs, de senteurs et de musique.

Les patios de Cordoue sont inscrits au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

patios-de-cordoba-1080x675

ÁVILA, LA VILLE MÉDIÉVALE

 

 

Ávila – Les remparts – Photo Pelayo2

La ville d’Ávila se trouve dans la communauté de Castille et Léon, au centre de l’Espagne.

– Remparts – Photo Elena F D

Installée sur les plateaux de la Meseta, à 1131 mètres d’altitude, elle est la capitale de province la plus élevée d’Espagne.

Ávila

La vieille ville est entourée des remparts médiévaux les mieux conservés d’Europe.

Avila – Remparts – Photo Sherpa

Cette muraille de douze mètres de hauteur, trois mètres d’épaisseur et de deux kilomètres de long, construite au XIe siècle, est renforcée par quatre-vingt-huit  tours… où tous les printemps les cigognes viennent construire leurs nids.

Ávila – Porte de l’Alcazar – Photo Jorge González

Neuf portes donnent accès à la ville. Les plus impressionnantes sont celle de l’Alcazar et celle de San Vicente.

Avila – Catedral del Salvador- Foto PMRMaeyaert

Extérieurement, la cathédrale ressemble à une forteresse ; Elle fait d’ailleurs partie intégrante de la muraille.

Avila – Abside de la cathédrale – Photo Roberto Abizanda de Zaragoza

Construite entre les siècles XI et XV, elle est considérée comme la première cathédrale gothique d’Espagne. Elle abrite la sculpture d’albâtre du sépulcre de Tostado, évêque au XVe siècle, realisée par Vasco de la Zarza.

Mais la ville est aussi, et surtout, le lieu de naissance de sainte-Thérèse : un grand nombre d’édifices religieux sont associés à sa vie.

Avila – Convento de Sta Teresa – Foto Hakan Svensson

Le couvent de Sainte-Thérèse occupe l’emplacement de la maison natale de la Sainte. L’église de style baroque fut construite au XVIIe siècle . Le musée  de Sainte-Thérèse se trouve dans la crypte..

Ávila – Convento de la Encarnación – Foto Zarateman

Le couvent de l’Encarnación se trouve en dehors des murs. C’est là que la sainte passa plus de 20 ans de sa vie.

Avila -Basilica de San Vicente – Foto Zarateman

La basilique de San Vicente, également en dehors des murs, est l’église romane la plus importante de la ville. Les portes ouest et sud sont richement décorées.

Avila – Eglise de San Pedro – Photo Choniron

L’église de San Pedro, romane avec quelques traces de gothique se trouve sur la place Santa Teresa.

Ávila – Palacio de los Verdugos – Foto José Luis Filpo Cabana

À l’intérieur des murs dans la zone la plus élevée de la ville, de nombreux palais et riches demeures furent construits entre le XVe siècle  et le XVIIIe siècle, comme, par exemple, le palais épiscopal, le palais de Bracamonte ou le palais des Verdugos.

Judías de El barco de Ávila – Foto Xemenendura

Ávila est aussi réputée pour sa gastronomie. L’excellente qualité de ses légumes secs est connue et ses viandes qui ont une appellation contrôlée sont très appréciées.

Ávila – Patatas revolconas – Foto Tamorlan

Ses principaux plats traditionnels sont les haricots blancs, la côte de bœuf grillée, les pommes de terres « revolconas » et les viandes rôties.

Yemas de Santa Teresa – Foto Tamorlan

La pâtisserie aussi offre une grande variété de délicieuses préparations, souvent élaborées par les religieuses des couvents, et dont la plus connue est sans doute celle des « Yemas de Santa Teresa ».

Avila – Monumento a Santa Teresa – Foto Hakan Svensson