LA SIERRA DE CAZORLA

 

 

Sierra de Cazorla – Paysage – Photo Ángel Antonio Caminero Gómez

La sierra de Cazorla se trouve en Andalousie, dans la province de Jaén. Presque la moitié de sa superficie de 1 330,72 km2,  fait partie du parc naturel de las Sierras de Cazorla, Segura y Las Villas déclaré réserve de la biosphère par l’UNESCO, et zone de protection spéciale pour les oiseaux.

Sierra de Cazorla – Paysage – Photo Luis Rogelio HM

Dans cet espace unique, la nature se montre dans toute sa beauté et chaque époque de l’année possède un charme particulier.

Sierra de Cazorla – La cueva del Agua – Photo Ventura de Jahen

Les montagnes abruptes, les gorges profondes et les forêts de pins et de chênes se succèdent, offrant une grande variété de paysages spectaculaires.

Sierra-de-Cazorla-Nacimiento-del-Gualdaquivir-Photo-Jose-Martinez-Navarro-

C’est dans la sierra de Cazorla, à la Cañada de las Fuentes,  que le Guadalquivir prend sa source à 1 400 mètres d’altitude, alimenté par plusieurs cascades, la plus importante étant celle de Linarejos.

Sierra de Cazorla – Source du Segura – Photo Junta de Andalucía

La rivière Segura elle, prend sa source à Fuente Segura dans une grotte naturelle inondée, à 1 414 mètres d’altitude.

Sierra de Cazorla – Pantano del tranco – Photo Ncs10

La sierra de Cazorla a aussi plusieurs étangs. Le plus grand est celui d’El Tranco qui reçoit les eaux du Guadalquivir et de ses affluents.

Sierra de Cazorla – Au printemps – Photo CarlosFdezCara

Ce qui rend ces montagnes uniques, c’est la grande diversité de la flore et de la faune. Plus de 1300 espèces de plantes ont été cataloguées. Elles sont représentées au jardin botanique de Torre del Vinagre.

Sierra de Cazorla – Tejo milenario – Photo AlfredoAF

Le  Sentier des Tejos Milenarios (des Ifs Millénaires), près de la source du Guadalquivir, propose une belle randonnée pour découvrir la magnifique végétation de la Sierra de Cazorla et en particulier ses ifs millénaires. L’un d’entre eux a environ 2 000 ans…

Sierra de Cazorla – Renard – Photo Ramón Portollano

 La faune, considérée comme la plus grande richesse de la sierra de Cazorla, compte près de 36 espèces de mammifères et environ 130 types d’oiseaux différents.

Sierra de Cazorla – ciervos en el parque cinegético – Photo

Il est facile, au cours d’une promenade d’apercevoir des cerfs, des daims, des sangliers ou de pouvoir observer le vol d’un aigle impérial ou d’un faucon.

Sierra de Cazorla – Buitres en Cazorla – Photo Flickr

Pendant plusieurs années, Felix Rodriguez de la Fuente tourna à Carzorla de nombreuses scènes de ses documentaires “El Hombre y La Tierra » ( l’Homme et la Terre).

Sierra de Cazorla – Mirador Felix Rodriguez de la Fuente – Photo Junta de Andalucía

La route de Rodriguez de la Fuente avec ses nombreux belvédères, est un itinéraire qu’utilisait souvent le naturaliste pour observer et filmer les animaux.

Sierra de Cazorla – Camino a Cerrada de Elías – Photo Raquel Sánchez de Pedro

Les chemins de randonnées à travers la sierra de Cazorla sont nombreux et variés et peuvent être parcouru à pied en vélo ou à cheval.

Sierra de Cazorla – Río Cerezuelo – Photo JuanDiegoCano

Le sentier de Cerezuelo suit le cours de la rivière.

Sierra de Cazorla – Cerrada de Elías – Photo Raquel Sanchez de Pedro

La route du río Borosa conduit à Cerrada de Elías.

Sierra de Cazorla – Cerrada de Utrera – Photo Luis Rogelio HM

Le circuit Cerrado del Utrero offre des paysages spectaculaires.

Sierra de Cazorla – Cazorla – Photo Luis Rogelio HM

Le pittoresque village de Cazorla, avec ses rues en pente, ses demeures seigneuriales et ses maisons blanches,  mérite un détour. Situé sur le flanc de la montagne, il offre une magnifique vue panoramique de toute la zone.

Sierra-de-Cazorla-Castillo-de-la-Yedra-Photo-Pedro-J-Pacheco-scaled-

Cazorla possède un important patrimoine artistique. Le château de la Yedra  qui domine le village est le monument le plus important. Il abrite aujourd’hui le musée des Arts et des traditions populaires.

Sierra de Cazorla – Castillo de las cinco esquinas – Photo Veinticuatro de Jahen

Le château aux Cinq Coins dont la tour est pentagonale, date du XIVe siècle.

Plaza Santa María – Photo Flickr

La place de Santa María est l’endroit le plus animé.

Sierra de Cazorla – Cazorla – Fuente de las Cadenas – Photo Luis Rogelio HM

On peut y admirer la Fontaine de Las Cadenas et les ruines de l’église Santa María, toutes les deux de style Renaissance.

Sierra de Cazorla – Cazorla – Iglesia Santa María – Photo Quinok

 

Sierra de Cazorla – Cazorla – Plaza de la Corredera – Photo Martin Haisch

 

La Place de la Corredera, le Palais de la Vicaría et l’église de San Francisco sont aussi des sites à ne pas manquer…

 

 

UBEDA, JOYAU DE LA RENAISSANCE ESPAGNOLE

 

 

Úbeda – Plaza Vázquez de Molina – Foto Begavil84

La magnifique ville d’Ubeda se trouve en Andalousie dans la province de Jaén. Installée sur une colline, elle domine la vallée du Guadalquivir.
Son centre historique se distingue par la splendeur de ses monuments.

La ville existait déjà au temps des Ibères. Elle fut conquise par les Romains qui lui donnèrent le nom de Bétula, puis par les arabes, et reprise par Ferdinand III de Castille en 1233.

Úbeda – Palacio de los Marqueses de Bussiano – Foto Enfo

Après la conquête de Grenade en 1492, Ubeda connait une croissance économique importante grâce au développement de l’agriculture et de l’élevage de chevaux, et aussi à sa situation privilegiée au centre des grandes voies de communication.

Úbeda – Fachada plateresca – Calle Gradas – Foto Enfo

De puissantes familles s’y installèrent et construisirent de somptueux palais, des demeures seigneuriales, des églises, des couvents…

C’est sur la place Vasquez de Molina, située au centre de la vieille ville, que se concentrent les monuments les plus remarquables.

Úbeda – Sacra Capilla del Salvador – Foto JCasado

La Sacra capilla del Salvador, construite sous la direction de Diego de Siloe est sans doute l’édifice le plus important de la ville. Cette chapelle est considérée comme l’une des œuvres les plus notables de la Renaissance espagnole.

Úbeda – Altar Mayor de la Capilla del Salvador – Foto José Luis Filpo Cabana

Le chœur possède un impressionnant retable baroque d’Alonso Berruguete, qui représente la Transfiguration.

Úbeda – Iglesia de Santa Marie – Foto JCasado

La Basilique de Santa María est gothique, mais comporte de nombreux éléments de style renaissance et baroque.

Úbeda – Palacio de las Cadenas – Foto Paco Consuegra

Le Palais de las Cadenas, édifié entre 1546 et 1565, est occupé aujourd’hui par l’Hôtel de Ville d’Ubeda.

Úbeda – Palacio del Dean Ortega – Foto JCasado

Le Palais du Doyen Ortega du XVIe siècle, est un Parador de tourisme depuis 1929.

Úbeda – Palacio del Dean Ortega – Patio interior – Foto Daniel Villafruela

À l’intérieur, un élégant patio carré possède de belles colonnes où s’unissent l’art nasride et le style Renaissance.

Úbeda – Palacio de Mancera –

Construit à la fin de XVIe siècle, le Palais de Mancera possède une tour. Il fut la résidence de Pedro de Toledo, vice-roi du Pérou.

Úbeda – Cárcel del Obispo – Foto Daniel Villafruela

La Prison de l’Évêque est actuellement un tribunal de justice. Au cours d’une rénovation, on trouva sous l’édifice, des vestiges d’un cimetière ibère datant de 1200 à 1400 av. J.-C.

Úbeda – Monumento a San Juan de la Cruz – Foto Begavil84

La Place du 1er mai était la place du marché autrefois et elle est restée de nos jours, le lieu de rencontre des habitants. Au centre se dresse la statue de Saint Jean-de-la-Croix.

Úbeda – Iglesia San Pablo – Foto JCasado

L’Église San Pablo est une des constructions les plus anciennes d’Ubeda et c’est aussi une des plus belles.

Úbeda-Antiguas-Casas-Consistoriales-Foto-PMRMaeyaert.jpg

Les Antiguas Casas Consistoriales sont les anciennes mairies. Elles abritent actuellement le Conservatoire de Musique.

Úbeda – Bodega de la Sinagoga del Agua – Foto Bobo Boom

Tout près, se trouve la Synagogue de l’eau, découverte récemment au cours de fouilles archéologiques.

Úbeda – Convento de Santa Clara – Foto Lldyn

Le Couvent de Santa Clara, avec ses deux cloîtres, l’un de style Renaissance et l’autre de style Mudéjar,  et son église gothique, est le premier monastère construit à Úbeda après la Reconquête. Il est toujours occupé par des religieuses

Úbeda – Casa de las Torres – Foto Paco Consuegra

La Casa de las Torres est un palais médiéval qui possède deux tours comme de nombreuses demeures seigneuriales du XVIe siècle.

Úbeda – Torre y muralla del Portillo del Santo Cristo – Foto Enfo

L’ancienne ville est entourée d’une impressionnante muraille bien conservée et dont le début de la construction remonte à l’année 852.

Úbeda – Vista desde la muralla – Foto JCasado

Une promenade sur ces remparts permet d’admirer le beau paysage de la vallée du Guadalquivir.

Hors de l’enceinte de la ville, il y a d’autres monuments qui méritent une visite et deux en particuliers qui sont à voir absolument.

Úbeda – Hospital de Santiago – Foto Paco Consuegra

L’Hôpital de Santiago, construit entre 1562 et 1575 pour soigner les malades de la ville, est aujourd’hui le Centre culturel de la ville.

En raison de son aspect imposant et austère et de la disposition de ses bâtiments, il est parfois appelé «  l’Escorial de l’Andalousie ».

Úbeda – Iglesia San Nicolas de Bari – Foto Solbaken

L’Eglise Saint Nicolas est une belle construction gothique. L’un de ses portails est de style Renaissance.

Ubeda est inscrite au Patrimoine de l’UNESCO depuis 2003.

LA FÊTE DU CHEVAL À JEREZ DE LA FRONTERA

 

 

Jerez – La Feria del caballo – exhibición ecuestre

Tous les ans, au mois de mai, Jerez de la Frontera connue mondialement pour ses élevages de chevaux, célèbre l’une de ses fêtes les plus importantes : La Feria du cheval dont l’origine remonte au moyen-âge.

Jerez – La Feria del Caballo 2- Foto El Pantera

Pour l’occasion, la ville se pare de ses plus beaux atours et pendant une semaine, vit dans une ambiance joyeuse et colorée et au rythme de la musique.

Jerez – La Feria del Caballo – Vestidos – Foto Hans Peter Schaefer

Les femmes portent leurs belles robes longues à volants et les hommes leurs costumes flamencos et leurs « sombreros ».

Jerez – La Feria del Caballo – Iluminaciones – Foto El Pantera

L’inauguration de la Feria a toujours lieu un samedi à 22 heures avec la cérémonie du lancement des illuminations.

Jerez – La Feria del Caballo – Foto El Pantera

 « El Real de la Feria », situé dans le parc Gonzalez de Hontorio de 62000m2, est le centre névralgique de la foire.

Jerez – La Feria del Caballo – Casetas – Foto El Pantera

C’est là que se trouvent les stands « las casetas », toutes différentes et magnifiquement décorées. Tous les ans, un concourt récompense les plus belles et les plus originales. Les gens s’y réunissent dans une ambiance très festive, au milieu des chants et des danses.

Jerez – Feria del caballo – Caseta

Elles offrent la possibilité de se restaurer en dégustant les spécialités de la région accompagnées d’un bon vin de xérès (un fino ou un oloroso) ou d’un « rebujito », la boisson typique des foires andalouses préparée à partir d’un mélange de « manzanilla » et de limonade.

Jerez – La Feria del Caballo – Ganador -Foto El Pantera

Mais les festivités sont organisées principalement en l’honneur du cheval andalou dont la beauté et l’élégance sont connues dans le monde entier.

Jerez – La Feria del caballo – Danza de los caballos

Le programme des activités équestres est très varié.

Jerez – La Feria del Caballo 1- Foto El Pantera

« El paseo de jinetes y caballos », le défilé des écuyers  et des chevaux, est l’une des principales traditions de la feria.

Jerez – Feria del Caballo a-

Des centaines de cavaliers et d’amazones ainsi que des attelages de toutes sortes défilent avec élégance dans les rues du Real de la Feria au milieu des exclamations d’admiration des spectateurs.

Jerez – La Feria del caballo

Des courses hippiques sont organisées ainsi que des exhibitions de dressage, des concours et des spectacles équestres de grande qualité.

Jerez – Premio caballo de oro

Tous les ans, un prix spécial, « el caballo de oro » (le cheval d’or) est décerné à un éleveur de chevaux qui a contribué de façon notable à l’obtention de ces exemplaires uniques, de pure race.

Jerez – Real Escuela Andaluza de Arte Ecuestre- Danza de los caballos

La Real Escuela Andaluza de Arte Ecuestre de Jerez (l’École Royale Andalouse d’Art Équestre) est mondialement connue pour son exhibition “comment dansent les chevaux”.

LA PLACE D’ESPAGNE DE SÉVILLE

 

 

Sevilla – Plaza de España – foto Carlos Delgado

L’un des endroits les plus spectaculaires de Séville est sans doute sa magnifique place d’Espagne.

Sevilla – Plaza de España – Foto Gregory Zeier

Conçue par l’architecte Anibal Gonzalez, elle fut construite à l’occasion de l’exposition ibéro-américaine organisée à Séville en 1929. Sa superficie est de 50 000 mètres carrés et son diamètre de 200 mètres.

Seville – Plaza de España – Foto A volaaa

La place se trouve juste en face du Gualdaquivir qui représente le chemin vers l’Atlantique et vers l’Amérique. Sa forme semi- elliptique symbolise le chaleureux accueil de l’Espagne aux pays d’Amérique latine.

Sevilla – Plaza de España – Foto Lobillo

Un palais où se mêlent les styles renaissance, gothique et mudéjar longe l’arrondi de la place.

Sevilla – Palacio de la plaza de España – Foto Gregory Zeier

L’édifice centrale a trois étages, et se prolonge de chaque côté par une aile qui a, à son extrémité, une tour de 80 mètres de haut.

Seville – Une tour de la place d’Espagne – Photo José Luis Bernardes Ribeiro

L’ensemble est construit en briques apparentes et est décoré de céramique et de fer forgé.

Sevilla – Plaza de España – Foto Delorca

L’imposante galerie au plafond à caissons est soutenue par des colonnes de marbre.

Séville – Bancs de la Place d’Espagne

Des bancs en céramique peinte sont adossés aux deux ailes du palais et représentent 48 provinces d’Espagne.

Séville – Un des bancs de la place d’Espagne – Photo Gzzz

Au-dessus de chacun d’eux, des mosaïques montrent le blason de la capitale de la province et des scènes de son histoire.

Seville – Un medaillon de la Place d’Espagne – Photo Lobillo

De nombreux bas-reliefs ainsi que 48 médaillons représentant les bustes de personnages illustres et quatre statues de trois mètres de haut, tous réalisés par le sculpteur Pedro Navia, décorent la façade du palais.

Seville – Place d’Espagne – Photo Gzzz

Un canal de 515 mètres bordant le palais, offre des promenades en barque.

Seville – Un des ponts de la Place d’Espagne – Photo Grez

Quatre ponts représentant les anciens royaumes d’Espagne, Castille, Léon, Aragon et Navarre, permettent de le traverser et relient le palais au Centre de la place.

Sevilla – Fuente de la Plaza de España – Foto Taxman

Au milieu de la place, se trouve la fontaine créée par Vicente Traver.