L’INTERROGATION EN ESPAGNOL

 

 

 

 

La forme interrogative exprime une demande qui attend une réponse.

En espagnol, comme en français, il existe plusieurs types d’interrogation.

 

L’INTERROGATION DIRECTE

Les phrases interrogatives fermées (frases interrogativas totales o cerradas)

Ce sont celles qui ne sont pas introduites par un mot interrogatif et dont la réponse est o no.

L’ordre des mots est verbe + sujet si ce dernier est exprimé, mais il peut varier.

¿Ha llegado María ?
Marie est-elle arrivée ?

¿Pablo vendrá mañana ?
Est-ce que Paul viendra demain ?

¿Hace frío hoy ?
Est-ce qu’il fait froid aujourd’hui ?

¿Vienes ?
Tu viens ?

La forme interrogative se reconnait oralement par l’intonation et â l’écrit par un point d’interrogation inversé au début de la phrase et un point d’interrogation à l’endroit à la fin de la phrase.

 

Les phrases interrogatives ouvertes (frases interrogativas parciales o abiertas)

Ce sont celles qui sont introduites par un mot interrogatif qui peut être un adjectif, un adverbe ou un pronom : ¿qué ? ¿quién ? ¿cuándo ? ¿cómo ?…

Dans ce cas, l’inversion du sujet est obligatoire.

¿Cómo te llamas ?
Comment t’appelles-tu ?

¿Quién es tu profesor de español?
Qui est ton professeur d’espagnol ?

¿Cuándo te vas de vacaciones?
Quand pars-tu en vacances ?

¿Cuántos libros has comprado?
Combien de livres as-tu achetés ?

Ces questions sollicitent une information plus complète et ne peuvent être répondues par si o no.

 

L’INTERROGATION INDIRECTE

Les phrases interrogatives indirectes

Elles sont souvent introduites par la conjonction si ou par un mot interrogatif et précédées de verbes comme preguntar(se), saber, decir…

 Preguntó quién había telefoneado.
Il a demandé qui avait téléphoné.

No sé si Pedro vendrá mañana.
Je ne sais pas si Pierre viendra demain.

 

VOIR : LA PHRASE NÉGATIVE EN ESPAGNOL

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.