L’IMPARFAIT DE L’INDICATIF EN ESPAGNOL

 

 

 

 

En espagnol, l’imparfait de l’indicatif est l’un des temps les plus simples car il est toujours régulier, sauf pour trois verbes : ser, ir et ver.

 

L’imparfait de l’indicatif est formé :

du radical du verbe + les terminaisons en -aba, pour les verbes en -ar
cantar    
   cantaba

du radical du verbe + les terminaisons en -ía, pour les verbes en -er et ir
beber    
    bebía

 

CANTAR
(chanter)
BEBER
(boire)
SUBIR
(monter)
cantaba
cantabas
cantaba
cantábamos
cantabais
cantaban
bebía
bebías
bebía
bebíamos
bebíais
bebían
subía
subías
subía
subíamos
subíais
subían

 

Conjugaisons irrégulières :


SER

(être)

I
R
(aller)

VER

(voir)
era
eras
era
éramos
erais
eran
iba
ibas
iba
íbamos
ibais
iban
veía
veías
veía
veíamos
veíais
veían

  

L’utilisation de l’imparfait en espagnol est semblable à celle du français ; il sert à exprimer au passé une durée, une action répetitive ou une description.

Cuando era niño, Pablo vivía en Madrid.
Quand il était enfant, Paul vivait à Madrid.

Hace diez años, esta ciudad era mucho más pequeña.
Il y a dix ans, cette ville était beaucoup plus petite.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.